Le ténor maltais Joseph Calleja au Club musical de Québec et la création de Notre-Damn de Rachel Burman par le Free Opera Ensemble

27 septembre 2014

27 septembre 2014
(No 2014-33)

Joseph Calleja

Le Club musical de Québec et sa directrice Marie Fortin entreprennent une saison 2014-2015 sur une note très lyrique en présentant un récital de Joseph Calleja. Surnommé le « ténor maltais », ce grand artiste lyrique que l’on n’hésite pas à comparer à Beniamino Gigli et Luciana Pavorotti, présentera au public de la Capitale nationale un programme de mélodies et d’extraits d’opéras de Tchaïkovski, Caldara, Händel, Pergolesi, De Crescenzo, Neri. Bixio, Offenbach, Tosti, Donaudy, Verdi et Puccini. Il sera accompagné au piano par son complice Kevin J. Miller. Ce récital aura lieu le lundi 29 septembre 2014 à la salle Louis-Fréchette du Grand-Théâtre de Québec….et le blogueur lyrique, et directeur de la revue L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique que je suis y  sera !

D’ailleurs, l’encadré « Artistes d’ailleurs, ici », que vous pourrez lire à la page 4 du premier numéro de L’Opéra, présente quelques informations supplémentaires sur l’impressionnant parcours de Joseph Calleja. Je vous invite également à prendre connaissance de la courte note publiée dans l’Agenda culturel du journal Le Devoir du samedi 27 septembre 2014 par Christophe Huss sous le titre « Les invités de Québec ».

En prévision de ce récital, le Club musical de Québec organise en collaboration avec l’Opéra de Québec une activité spéciale à l’occasion des Journées de la culture, cette fois. L’animatrice de Place à l’Opéra Sylvia L’Écuyer partagera quelques réflexions sur les différentes voix de ténors, avec des extraits sonores, des souvenirs de ténors légendaires, ses rencontres et ses coups de cœur. Cette activité aura lieu dans le foyer de la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec le dimanche 28 septembre de 16 h à 17 h.


Sylvia L’Écuyer

Des activités lyriques aux Journées de la culture de 2014

Dans le cadre des Journées de la culture, l’Opéra de Montréal organise en collaboration avec le groupe TFO et la Place des Arts une activité intitulée « Piano vivant ». Les opéraphiles pourront faire l’expérience d’un piano vivant et interactif où des chanteurs et chanteuses génèrent des notes. Cette activité a lieu le samedi 27 septembre 2014 à 13 h, 14 h, 16 h, 17 h, 18 h et 18 h45. Pour plus de renseignements, vous pouvez cliquer ici.

La création de Notre Damn par Opéra FOE au Théâtre de la Chapelle

Fondée par Rachel Burman en 2011, la  compagnie Opéra FOE (Free Opera Ensemble) s’inspire du caractère et de la liberté de la danse contemporaine en conjuguant la force viscérale des corps à celle des voix de ses interprètes. Articulé dans des contextes scéniques précis, le travail d’Opéra FOE privilégie l’indistinct, l’irrationnel et l’assourdi. La forme opératique qui en résulte ouvre sur des tensions et des déroulements dramatiques inattendus.

Intitulée Notre Damn, l’oeuvre qui sera créée par Opéra FOE a été composée par Rachel Burman. Elle est également l’auteure du livret dont le texte est en anglais, en latin et en une langue inventée. Sont imaginées et mises en scène les descendantes d’une bande de sœurs-renégates, parties de l’Angleterre à la findu XXIe siècle, sous prétexte de fonder une mission dans un pays lointain. Ayant rapidement abandonné leur vocation religieuse pour une vie d’indépendance radicale, trois générations de ces femmes expriment les états et conflits inhérents à leur situation: rébellion contre l’autorité cléricale, la maternité, le désir et l’épreuve troublante de l’isolement…Notre Damn: opéra actuel alliant les mouvements du corps chantant à une chorégraphie contemporaine centrée sur de simples gestes. Ici, le chant opératique est soutiré à son contexte narratif habituel pour créer un monde plus onirique et irrationnel, dépeint à travers les corps des interprètes. La distribution comprend les mezzo-sopranos  Marie-Annick Béliveau et Anne Julien ainsi que la soprano Janet Warrington. Rachel Burman sera violoncelle et à la pédale douce et André Papathomis jouera de ses « instruments inventés ». Sarah Williams collaborera à la chorégraphie et agira comme répétitrice.

Cette création aura lieu au Théâtre de la Chapelle situé au 3 700, rue Saint-Dominique à Montréal. Cinq représentations seront données les 30 septembre ainsi que les 1er, 2, 3 et 4 octobre 2014 à 20 h. Vous pouvez réserver vos places en cliquant ici.

Pour lire une entrevue avec Rachel Burman, je vous invite à lire un article paru sous la plume de Mélissa Pelletier dans le Huffington Post Québec le 26 septembre 2014 sous le titre « Notre Damn : Quand l’opéra se teinte de modernité ».

Un lancement réussi pour L’Opéra • Revue québécoise d’art lyrique

Aux fins de rassembler les premières personnes qui ont pris leur abonnement ainsi que ses collaborateurs et collaboratrices, l’équipe de rédaction de L’Opéra • Revue québécoise d’art lyrique lançait le premier numéro (Automne 2014) de la nouvelle publication à la Chapelle historique du Bon-Pasteur le dimanche 21 septembre 2014. Au nom du Centre lyrique d’expression française sous l’égide duquel est publiée la revue, Chantal Lambert souhaitait la bienvenue aux 75 personnes rassemblées pour l’occasion. En ma qualité de directeur, j’ai présenté les membres de l’équipe de rédaction ainsi que le contenu du premier numéro. Frédéric Cardin a décrit quant à lui les trois jeunes artistes lyriques qui ont fait l’objet de ses premiers portraits. Avec leur accompagnateur Martin DubéPascale Spinney, Pasquale d’Alessio et Florie Valiquette, stagiaires à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, ont interprété tour à tour les airs Faites-lui mes aveux tiré de Faust (Charles Gounod), Questa o quella tiré de Rigoletto (Giuseppe Verdi) et la Villanelle (Eva Dell’Acqua). La rédactrice en chef Lorraine Drolet et moi-même avons ensuite échangé avec l’auditoire et avons reçu des commentaires et suggestions qui seront fort utiles dans la préparation des prochains numéros de la revue. Lorraine Drolet a remercié l’ensemble des personnes présentes au lancement et  un verre de l’amitié a suivi dans la salle d’exposition de la Chapelle à l’occasion duquel les photographies suivantes ont été prises de façon à ce que soit pérennisé ce jour important dans la jeune vie de L’OpéraRevue québécoise d’art lyrique :


Lancement de L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique
Chapelle historique du Bon-Pasteur, 21 septembre 2014
P. d’Alessio, P. Spinney, F. Valiquette, M. Dubé, C. Lambert et F. Cardin

À l’émission L’Opéra- Tribune québécoise d’art lyrique, mon co-animateur Justin Bernard et moi recevrons le dimanche 28 septembre 2014 la jeune soprano québécoise Florie Valiquette. Nous ferons entendre des extraits du programme que celle-ci a présenté lors des épreuves du Concours international de chant Mirjam Helin auquel elle a récemment participé en Finlande. En prévision du récital de Joseph Calleja au Club musical du Québec, nous ferons également entendre des extraits  d’Amore, le disque que le ténor maltais a fait paraître sur étiquette Decca en 2013. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » le dimanche de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

À l’émission Place à l’opéra, l’animatrice Sylvia L’Écuyer diffusera l’opéra Tamerlano de George Friedrich Haendel dans un enregistrement paru sur étiquette Naïve en 2014. La distribution comprend Xavier Sabata, contre-ténor (Tamerlano), Max Emanuel Cencic, contre-ténor (Andronico), John Mark Ainsley, ténor (Bajazet), Karina Gauvin, soprano (Asteria), Ruxandra Donose, mezzo-soprano (Irene) et Pavel Kudinov, basse (Leone). L’orchestre Il Pomo Doro est sous la direction de Riccardon Minasi. Pour plus d’informations sur l’émission, vous pouvez cliquer ici. Je vous rappelle que l’émission n’est diffusée que sur l’internet (www.ici-musique.ca) le samedi de 13 h à 17 h. Elle est rediffusée sur ICI-Musique le dimanche de 19 h à 23 h.

À son émission Saturday Afternoon at the Opera de CBC-Radio 2, l’animateur Ben Heppner présente Samson et Dalila de Camille Saint-Saëns dans un enregistrement tiré des archives du Metropolitan Opera de New York et d’une production du 18 avril 1987. La distribution comprend Jon Vickers, ténor (Samson), Marilyn Horne, mezzo-soprano (Dalila), Louis Quilico, baryton (Grand prêtre de Dagon), Terry Cook, basse (Abimélech), John Macurdy, basse (Le Vieil Hebreu), Mark W. Baker, ténor (Premier Philistin) et Russell Christopher, basse (Deuxième Philistin), Charles Anthony, ténor (Un messager). Le Metropolitan Opera Orchestra and Chorus est sous la direction de Jean Fournet. La radiodiffusion sera suivie de l’émission Backstage with Ben Heppner. Je vous rappelle que ces émissions sont diffusées en « ondes radio » de 13 h à 17 h. L’émission Backstage with Ben Heppner sera reprise le dimanche 28 septembre 2014 de 10 h à 11 h.

S’agissant des projections d’opéra, l’Opéra national de Paris au cinéma présente en reprise dans les 16 cinémas indépendants du Québec La Traviata de Giuseppe Verdi le dimanche 28 septembre 2014. Le Café d’art vocal diffuse en ce samedi 27 septembre 2014 à 12 h 30 Le nozze di Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart dans une production du Royal Opera House Covent Garden de Londres de 2006. La distribution comprend Erwin Schrott, Miah Persson, Dorothea Röschmann et Gerald Finley. La direction musicale est d’Antonio Pappano et la mise en scène de David McVicar. Une reprise est prévue pour le 2 octobre à 18 h 30. La série Opéramania propose d’abord une matinée  au campus de Longueuil le mardi 30 septembre 2014 à 13 h 30 et une projection du film-opéra Le Nozze di Figaro réalisé par Jean-Pierre Ponnelle en 1976. La distribution comprend Hermann Prey, Mirella Freni, Kiri Te Kanawa, Dietrich Fischer-Dieskau et Maria Ewing, La mise en scène est de Jean-Pierre Ponnelle et la direction musicale de Karl Böhm. Cette projection se déroulera à l’Édifice Port-de-Mer situé à Longueuil au 101, place Charles-Le Moyne (rez-de-chaussée). Au campus de la montagne, le vendredi 3 octobre 2014 à 19 h 30, sera ensuite présenté Macbeth de Giuseppe Verdi dans une production Royal Opera House du Covent Garden de Londres de 2011. La distribution comprend Simon Keenlyside, Liudmyla Monastyrska, Raymond Aceto, Dimitri Pittas et Steven Ebel. La direction musicale est d’Antonio Pappano et la mise en scène de Phyllida Lloyd et Harry Fehr. Elle débutera à 19 h 30 et aura lieu à la salle Jean-Papineau-Couture (B-421) de la Faculté de musique de l’Université de Montréal.

Je vous souhaite une agréable semaine lyrique!

La première de Nabucco à l’Opéra de Montréal et sa virée Verdi dans le busOpéra, la soprano Andréanne Paquin aux I Musici et le lancement de L’Opéra, Revue québécoise d’art lyrique

20 septembre 2014

20 septembre 2014
(N
o 2014-32)

Paolo Gavanelli (Nabucco) et Tatiana Melnychenko (Abigaille)

Pour entamer sa 35e saison, l’Opéra de Montréal (OdM) a choisi Nabucco, le troisième opéra de Giuseppe Verdi composé à l’âge de 28 ans, et qui a véritablement lancé sa carrière en tant que compositeur. L’OdM passe ainsi d’un antipode à l’autre, après avoir présenté Falstaff, l’ultime opéra de Verdi, la saison dernière. Cette production de Nabucco vient des États-Unis d’Amérique et a déjà fait ses preuves sur les scènes du Washington National Opera, du Minnesota Opera et du Philadelphia Opera.

Parmi les solistes et dans le rôle-tire, on entendra le baryton italien Paolo Gavanelli remplacera Elchin Azizov qui devrait tenir le rôle à l’origine sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier. Tatiana Melnychenko incarne Abigaille, fille adoptive de Nabucco qui lui dispute le trône de Babylone. Olesya Petrova joue Fenena, véritable fille du roi qui épouse la cause des Juifs prisonniers. Ievgen Orlov (Zaccaria) et Antoine Bélanger (Ismaele) complètent la distribution. Le moment fort de la production sera sans doute l’interprétation du célébrissime Va pensiero, le chœur de lamentation des esclaves hébreux, qui a fait le succès de l’opéra. Ce chœur est apprécié non seulement pour sa musique, mais aussi pour le message de liberté qu’il envoyait à l’époque aux Italiens en lutte pour leur indépendance contre l’occupant autrichien. La mise en scène d’origine de Thaddeus Strassberger a été revue par Leigh Holman. L’Orchestre Métropolitain et le Chœur de l’Opéra de Montréal seront sous la direction du chef italien Francesco Maria Colombo.

Deux articles de présentation de cette prochaine production ont été publiés sous la plume de Christophe HussNabucco, un péplum à l’opéra », Le Devoir, 20 septembre 2014) et Caroline RodgersNabucco, Le destin d’un peuple », La Presse, 19 septembre 2014).

Les quatre représentations de Nabucco se dérouleront à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts les 20, 23, 25 et 27 septembre 2014. Elles seront précédées des conférences Pré-Opéra animées par le musicologue Pierre Vachon qui débutent à 18 h 30 et sont d’une durée de 30 minutes.

Et pour la première de ce soir, l’Opéra de Montréal, en collaboration avec la STM, invite les opéraphiles à prendre place dans le busOpéra ! En ce samedi 20 septembre, une quarantaine de personnes chanceuses auront l’occasion d’assister gratuitement à la première de Nabucco à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place-des-Arts. Un busOpéra sera garé à la station de métro Mont-Royal dès 16 h 30 et les 44 premières personnes à se présenter auront la chance de monter à bord. Durant le trajet vers la Place des Arts,  Pierre Vachon présentera l’œuvre aux passagers et passagères afin de les préparer au spectacle. À destination, un cocktail sera servs sur les airs de la 35e saison et une visite des coulisses sera proposé. Cet événement de l’Opéra de Montréal s’inscrit dans une série d’activités de démocratisation comprenant notamment des concerts gratuits au Jardin botanique et à l’Esplanade Financière Sun Life du Parc olympique.

La soprano Andréanne Paquin chez les I Musici de Montréal

L’orchestre de chambre I Musici, dirigé par Jean-Marie Zeitouni, propose pour sa saison 2014-2015 une entrée en matière…lyrique. Deux concerts, avec la jeune soprano Andréanne Brisson-Paquin, auront lieu les 25 et 26 septembre 2014 à la Chapelle historique du Bon-Pasteur. Des pièces parmi les plus célèbres du répertoire vocal, du premier au dernier maître baroque, figurent au programme, et en particulier la magnifique Lamentation d’Arianna de Claudio Monteverdi, deux airs d’opéras de Georg Friedrich Händel, Ah ! reviens me séduire (Tornami a vagheggiar), tiré d’Alcina et Laissez-moi pleurer (Lascia ch’io pianga), extrait de Rinaldo, le premier air de la cantate Je suis comblé (Ich habe genug) BWV 82a de Johann Sebastian Bach, et l’air de la folie, extrait de l’opéra Platée, de Jean-Philippe Rameau.

Le lancement de  L’Opéra • Revue québécoise d’art lyrique

Le lancement du premier numéro de L’Opéra • Revue québécoise d’art lyrique aura lieu demain le dimanche 21 septembre 2014 de 15 h à 17 h. Une invitation vous est à nouveau faite, à vous lecteurs et lectrices du blogue lyrique, d’assister à ce lancement qui se déroulera à la Chapelle historique du Bon-Pasteur située au 100, rue Shebrooke Est à Montréal. Ce lancement vous permettra de rencontrer les membres de l’équipe de rédaction et de connaître ses projets pour la revue. Un mini-récital sera présenté par les trois jeunes artistes lyriques- Pasquale d’Alessio, Pascale Spinney et Florie Valiquette- qui font l’objet d’un portrait dans le premier numéro. Si vous souhaitez prendre part à ce lancement, vous pouvez faire parvenir un courriel à l’adresse daniel.turp@revuelopera.org.


Le premier numéro de la revue a été expédiée à ses abonnés et abonnées, précédé par ailleurs de l’envoi d’une première Infolettre à leur intention. Il est également en kiosque et s’est retrouvée, comme l’a constaté l’un des collaborateurs de la revue, Hugo Lévesque, qui a pris le cliché ci-après dans un établissement de la rue Saint-Vallier à Québec, à côté de sa soeur française, Opéra Magazine.

Pour avoir un avant-goût de la revue et du contenu de son premier numéro, je vous invite à lire  l’éditorial que j’y signe en qualité de directeur de la revue sous le titre « Une nouvelle voix pour l’opéra ». Vous pourrez également consulter le sommaire du premier numéro en cliquant ici.

Je vous invite à nouveau à vous abonner L’Opéra • Revue québécoise d’art lyrique en remplissant le formulaire que vous pourrez télécharger en cliquant ici et sur l’image du formulaire d’abonnement ci-après.

L’émission L’Opéra- Tribune québécoise d’art lyrique pourra être entendue le dimanche 21 septembre 2014 et mon co-animateur Justin Bernard sera seul à l’antenne. Il fera apprécier le talent de la jeune soprano québécoise Andréanne Paquin qui chantera la semaine prochaine avec l’Orchestre I Musici (voir ci-haut). Il fera également entendre des extraits de l’opéra Nabucco de Verdi qui prend l’affiche à l’Opéra de Montréal. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » le dimanche de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

À l’émission Place à l’opéra, l’animatrice Sylvia L’Écuyer diffusera aujourd’hui l’opéra Il Trovatore de Giuseppe Verdi dans une production du Festival de Salzbourg de 2014.. Le chœur et l’orchestre de l’Opéra de Vienne seront sous la direction de Daniele Gatti. La distribution comprend Anna Netrebko, Marie-Nicole Lemieux, Diana Haller, Francesco Meli, Plácido Domingo et Riccardo Zanellato. Pour plus d’informations sur l’émission, vous pouvez cliquer ici. Je vous rappelle que l’émission n’est diffusée que sur l’internet (www.ici-musique.ca) le samedi de 13 h à 17 h. Elle est rediffusée sur ICI-Musique le dimanche de 19 h à 23 h.

À son émission Saturday Afternoon at the Opera de CBC-Radio 2, l’animateur Ben Heppner Orphée aux enfers de Jacques Offenbach dans un enregistrement  paru sur étiquette EMI. La distribution comprend Natalie Dessay, soprano (Eurydice(, Laurent Naouri, baryton (Jupiter), Jean-Paul Fourchecourt, ténor (Aristée-Pluton), Véronique Gens, contralto, (Vénus), Patricia Petibon, soprano (Cupidon), Ewa Podles, mezzo-soprano, (L’Opinion publique) et Stephen Cole, ténor (John Styx). L’Orchestre et le Choeur de l’Opéra de Lyon et l’Orchestre chambre de Grenoble sont sous la direction de Marc Minkowski. La radiodiffusion sera suivie de l’émission Backstage with Ben Heppner. Je vous rappelle que ces émissions sont diffusées en « ondes radio » de 13 h à 17 h. L’émission Backstage with Ben Heppner sera reprise le dimanche 21 septembre 2014 de 10 h à 11 h.

S’agissant des projections d’opéra, le Café d’art vocal poursuit sa saison en présentant en ce samedi 2o septembre 2014 à 12 h 30 L’Elisire d’Amore de Gaetano Donizetti dans une production du Maggio Musicale de Florence de 1967. Une reprise cette projection est prévue pour le jeudi 25 septembre 2014 à 18 h 30. La série Opéramania propose d’abord une matinée  au campus de Longueuil le mardi 23 septembre 2014 à 13 h 30 et une projection de MacBeth de Giuseppe Verdi dans une production du Deutsche Oper Berlin de 1987. Cette projection se déroulera à l’Édifice Port-de-Mer situé à Longueuil au 101, place Charles-Le Moyne (rez-de-chaussée). Au campus de la montagne, le vendredi 26 septembre 2014 à 19 h 30, sera ensuite présentée Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart dans une production du Teatro all Scala de Milan de 2011. Elle débutera à 19 h 30 et aura lieu à la salle Jean-Papineau-Couture (B-421) de la Faculté de musique de l’Université de Montréal.

J’espère vous voir au lancement de L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique demain et vous souhaite une agréable  semaine!