La Messa da Requiem de Verdi par l’Orchestre symphonique de Laval et un Moment Anne « Hébert » avec la soprano Suzanne Rigden

23 avril 2016

23 avril 2016
(No 2016-16)

Dans le cadre de sa série « Les grands concerts » et en partenariat avec le Choeur de Laval, l’Orchestre symphonique de Laval  (OSL) présentera le 27 avril 2016 la Messa da Requiem de Giuseppe Verdi. Créée en 1874, cette oeuvre est reconnaissable à son tonitruant « Dies Irae » est d’un grand romantisme. Le chef de l’OSL Alain Trudel fera appel comme solistes à Chantale Nurse, soprano, Renée Lapointe, mezzo-soprano, John Mac Master, ténor et Chad Louwerse, baryton-basse. Le Choeur de Laval aura été préparé par Dany Wiseman). Cet événement aura lieu à la Salle André-Mathieu à Laval et débuterai à 20 h.

Un moment Anne « Hébert » avec la soprano Suzanne Rigden

Dans le cadre du centenaire de la naissance d’Anne Hébert, la Fondation de la Chapelle historique du Bon-Pasteur présente un concert mettant en présence la soprano Suzanne Rigden qui interprétera des pièces de Purcell, Debussy, Mahler, Ravel, Bizet et Rodrigo. Deux récitantes interviendront également pour livre des textes poétiques pendant cet événement spécial : Françoise Faucher et Mona Latif-Ghattas. Au cours de ses études au Québec, cette dernière se lie d’amitié avec la grande auteure Anne Hébert. Inspirée par cette rencontre, elle écrit le recueil Les Chants du Karawane qu’Anne Hébert lui fait l’honneur de lire et d’aimer. Les poèmes de ce recueil sont reliés les uns aux autres par une adresse poétique à un personnage nommé Hanna, qui signifie Félicité en arabe. Ainsi, l’auteure s’adresse discrètement à Anne pour la remercier.


Suzanne Rigden

La soprano et les récitantes seront accompagnées au piano par Michel-Alexandre Broekaert. L’événement donnera également lieu  à une participation de Monsieur David Sela au violon et d’autres invités surprises. Ce concert se déroulera à la Chapelle historique du Bon-Pasteur le jeudi 27 avril à compter de 19 h 30. Vous pouvez réserver vos places en téléphonant au 514 872-5338 et sur le réseau accès culture en cliquant ici.

La septième édition du Festival d’opéra de Saint-Eustache (FOSE) (23 juin au juillet 2016)

La directrice générale et artistique du FestivalOpéra de Saint-Eustache (FOSE) Leila Chalfoun a dévoilé le 21 avril 2016 le programme de la septième édition du FOSE qui se tiendra du 23 juin au 10 juillet 2016. Cet évènement des Basses-Laurentides mettra en vedette les artistes lyriques originaires du Liban que sont Leila Chalfoun, Julie Nesrellah et Fady Jeanbart (8 juillet) un concert avec Hugo Laporte et ses amis Jessica Latouche, Marie-Andrée Mathieu et Louis-Charles Gagnon (9 juillet) ainsi qu’un grand concert extérieur gratuit avec les Jeunes ambassadeurs lyriques 2016, et notamment Audrey Larose-Zicat, Marie-Andrée Mathieu, Hector Valle et Hugo Laporte l(10 juillet).

Le Festival proposera a inscrit dans son programme une conférence unique sur l’histoire de l’opéra animée par Pierre Vachon. Le musicologue présentera les œuvres phares du grand répertoire et sera accompagné sur scène par Chantale Nurse, Julie Nesrallah, Kevin Myers et Manuel Blais. Cette conférence Apéropéra aura lieu le dimanche 26 juin 2016 de 17 h à 19 h au Manoir Globenski.

Présentée en collaboration avec le Théâtre Lyrichorégra, l’exposition « Opérarts : Si l’opéra m’était conté » regroupera de nombreux documents photographiques, diaporamas, maquettes de décors et costumes d’opéra. Les peintres Stivi (Belgique) et Nelly Roy (Saint-Eustache) y dévoileront également des toiles inspirées du thème de l’opéra. Cette exposition sera présentée des 23 au 26 juin ainsi que les 2, 3, 9 et 10 juillet de 10 h  à 17 h au Manoir Globensky. L’entrée est libre et une contribution volontaire sera acceptée.

Pour lire le communiqué relatif à la septième édition, vous pouvez cliquer ici. et vous visionner ici la programmation ici. Pour plus d’informations, je vous invite à consulter ici le site du FOSE ainsi que sa page Facebook.

…. et la sixième édition du Festival d’Opéra de Québec (24 juillet au 6 août 2016)

Pour sa la sixième édition de son festival, le directeur général et artistique du Festival d’opéra de Québec Grégoire Legendre fera renaître Starmania Opéra. Cinq représentations de la version lyrique de cette oeuvre de Michel Berger et Luc Plamondon – qui avait été entendue pour la première fois en 2008 – sont prévues pour les 30, 31 juillet, 1er, 3 et 4 août à 20h. Elles auront lieu à la salle Louis Fréchette du Grand Théâtre de Québec. Plusieurs artistes de la distribution originale seront de retour et on pourra entendre Marie-Josée Lord (Marie-Jeanne), Étienne Dupuis (Johnny Rockfort), Marc Hervieux (Zéro Janvier), Lyne Fortin (Stella Spotlight), Raphaëlle Paquette (Cristal), Pascal Charbonneau (Ziggy), Krista de Silva (Sadia) et James Hyndman (Roger, Roger, rôle parlé virtuel). Le chef Simon Leclerc assurera la direction musicale du Chœur de l’Opéra et de l’Orchestre symphonique de Québec.

L’un des premiers événements du Festival sera le concert donné par « Les quatre ténors  » : Marc Hervieux, Antoine Bélanger, Luc Robert et Keven Geddes. Cet événement se tiendra le 24 juillet 2016 à 20 h dans la cour du Vieux-Séminaire de Québec. IL mettra en présence ces quatre chanteurs québécois qui sont parmi les plus actifs sur nos scènes lyriques et qui se feront une « compétition amicale  » promettant de grands moments d’émotion. En cas de pluie, le concert sera reporté au au 25 juillet à 20 h.

Un autre événement digne de mention sera le concert à l’occasion duquel l’ensemble Les Violons Roy et son chef Bernard Labadie nous permettront de découvrir le contre-ténor français Christophe Dumaux. Ce chanteur, à la voix riche et au charisme électrisant, brûle les planches et éblouit critiques et publics partout où il passe. Ce concert le fera entendre notamment dans des airs du Giulio Cesare de George Friedrich Haendel, son rôle-fétiche. Une seule représentation est prévue pour le 26 juillet à 20 h à la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm.

L’opéra jeunesse Le serpent et le chat de Nathalie Magnan sera présenté à la Maison jaune les 24 juillet à 15 h ainsi que du 25 au 29 juillet à 19 h. Après La plus belle fleur du jardin impérial en 2014 et Arthur en 2015, la compositrice introduira son public au monde magique et mystérieux de l’Égypte ancienne. Joué et chanté par des jeunes qui ont entre 11 et 18 ans, cette oeuvre lyrique s’adresse aux adultes autant qu’aux enfants, alliant une histoire mythologique à la philosophie de l’Égypte ancienne dont l’un des principes fondamentaux était non pas la victoire du bien sur le mal, mais bien l’équilibre entre ces deux forces.

L’ensemble Tempêtes et passions dirigé par Guy Lessard propose un Gounod à l’apéro les 25, 26, 27, 28 et 29 juillet 2016 à 16 h à la Chapelle du Musée de l’Amérique francophone. Après Wagner et Rossini, c’est donc au tour du compositeur de Faust et Roméo et Juliette de s’inviter à l’heure de l’apéro. Le musicologue Georges Nicholson animera cet événement.

Le Festival innovera par ailleurs cette année en établissant un studio d’opéra mettant en vedette de jeunes artistes lyriques dans deux courts opéras : Prima la musica, poi le parole d’Antonio Salieri et Le directeur de théâtre de Wolfgang Amadeus Mozart. Ces deux courtes oeuvres ont été créées le même soir et se déroulent dans les coulisses de l’opéra. Les deux compositeurs s’affronteront amicalement pour le plus grand plaisir des spectateurs. Ce studio aura pour toit le Théâtre de la Bordée et pourra être fréquenté les 31 juillet, 2 et 5 août à 20 h.

Et La brigade lyrique sera de retour durant le festival, du mercredi au dimanche inclusivement, à raison de deux représentations par jour, dans divers lieux à travers la ville de Québec. Devenue le fleuron du Festival, la brigade est composée de jeunes artistes de la relève qui animeront gratuitement les principaux parcs et lieux publics de la ville de Québec et  interprèteront un répertoire allant de l’opéra à l’opérette, en passant par la comédie musicale.

Et comme cela est devenu la tradition, les Grands Feux Loto-Québec clôtureront le festival le samedi 6 août à 22 h. Ce grand spectacle pyromusical proposera une fusion d’extraits des plus beaux airs d’opéras et une pluie de feux d’artifices. L’événement sera visible des deux rives du fleuve Saint-Laurent. Et sur la rive nord et en collaboration avec la Maison natale de Louis Fréchette à Lévis, La brigade lyrique accueillera les spectateurs au Quai Paquet de Lévis dès 21 h par une prestation musicale.

Pour les renseignements détaillés sur la sixième édition du festival, vous pouvez rendre sur le site du festival à l’adresse festivaloperaquebec.com et consulter en ligne ou télécharger la brochure en cliquant ici.

FOQ 2016- Affiche
Rufus Wainwright et sa Prima Donna

L’opéra Prima Donna de Rufus Wainwright a suscité l’attention des média aujourd’hui. Ainsi, dans La Presse, la journaliste Émilie Côté signe un article intitulé « Rufus Wainwright- Opéra et vie mondaine ». Au sujet de sa première oeuvre lyrique, le compositeur québécois raconte qu’il avait eu en 2008 « une bataille royale » avec le Metropolitan Opera de New York pour que le livret de Prima Donna soit en français. Comme e journaliste l’indique, « [a]près la première finalement présentée à Manchester, Wainwright n’a pas digéré que l’Opéra de Montréal refuse de présenter son oeuvre inspirée de la soprano Maria Callas, qui raconte de le retour d’une cantatrice âgée dans le Paris des années 70 ». Il y est rappelé que la première nord-américaine de Prima Donna a eu lieu dans le cadre du Festival Luminato en 2010. Il se réjouit que le Festival de jazz de Montréal ait accepté de présenter les 2 et 3 juillet 2016 une nouvelle mouture de son opéra avec les soprano Katryn Guthrie et Lyne Fortin ainsi que le ténor  Antonio Figueroa. lI est également question de Prima Donna et de son compositeur dans l’article publié dans Le Devoir d’aujourd’hui sous la plume de Sylvain Cormier et le titre « Quand Rufus Wainwright sait sonner les sonnets ».

Et si vous voulez vous préparer à votre soirée lyrique estivale en compagnie de la Prima Donna, vous pourriez vouloir vous procurer et écouter l’enregistrement de l’opéra paru sur la célébrissime étiquette Deutsche Grammophon en septembre 2015.

Philippe Sly à Hambourg, Frédéric Antoun à Marseille, Alain Coulombe à Toronto et Karina Gauvin  à Varsovie

Les artistes lyriques du Québec continuent de sillonner les routes du monde cette semaine. Le baryton-basse Philippe Sly sera Jésus dans La passion selon saint Matthieu de Johann Sebastian Bach au Hamburg Staatsoper à Hambourg pour une dernière représentation en ce 23 avril 2016. Le ténor Frédéric Antoun jouera à nouveau le rôle de Ferrando dans Cosi fan tutte de Wolfgang Amadeus Mozart à l’Opéra Municipal de Marseille les 24, 26 et 28 avril 2016. La basse Alain Coulombe est toujours à Toronto pour incarner le personnage de Zuniga dans Carmen de Georges Bizet au Canadian Opera Company de Toronto les 23, 28, 30 avril et les 4, 6, 8, 10, 12, 13, 15 mai 2016. Et la soprano Karina Gauvin chantera les 29 et 30 avril 2015 dans Les saisons de Joseph Haydn avec l’Orchestre philarmonique de Varsovie les 29 et 30 avril 2016.

Oiseau-lyre

À l’émission Place à l’opéra, Sylvia L’Écuyer présente en ce samedi 23 avril 2016 Otello de Giuseppe Verdi dans dans une production du Metropolitain Opera de New York. La distribution comprend Hibla Gerzmava, soprano (Desdemona), Aleksandrs Antonenko, ténor (Otello), Alexey Dolgov, ténor (Cassio), Željko Lu?i?, baryton (Iago), James Morris, baryton-basse (Ludovico), Jeff Mattsey, baryton (Montano), Chad Shelton, ténor (Roderigo), Jennifer Johnson Cano, mezzo-soprano (Emilia) et Tyler Duncan, baryton (Herald). L’Orchestre et le Chœur du Metropolitan Opera sera sous la direction d’Adam Fisher. À l’entracte, l’animatrice s’entretiendra avec le chef Adam Fisher et proposera également un entretien avec Joel Ivany qui signe la mise en scène de Carmen à la Canadian Opera Company. Pour plus de renseignements sur l’émission, vous pouvez cliquer ici. Je vous rappelle que l’émission n’est diffusée que sur l’internet (www.ici-musique.ca) le samedi de 13 h à 17 h. Elle sera rediffusée sur ICI-Musique le dimanche 24  avril 2916 de 19 h à 23 h.

À L’Opéra- Tribune québécoise d’art lyrique, l’animateur Justin Bernard fera entendre le dimanche 24 avril 2016 à compter de 13 h le disque de Julie Boulianne sur Händel et Porpora (Analekta) ainsi que celui de Karina Gauvin sur des airs d’opéras et de concert de Mozart (Atma Classique). Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » le dimanche de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

S’agissant des projections, le Café d’art vocal présente le samedi 23 avril 2016 l’opéra Mefistofele d’Arigo Boito dans une production du San Francisco Opera de 1989. La distribution comprend Samuel Ramey, Gabriela Benackova et Dennis O’Neill. La direction musicale est de Maurizio Arena et la mise en scène de Robert Carsen. Une reprise est prévue pour le jeudi 28 avril 2016 à 18 h 30. Dans le cadre des soirées d’Opéramania au campus de la montagne de l’Université de Montréal, le musicologue Michel Veilleux présentera Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni et Pagliacci  de Ruggero Leoncavallo dans une production du Festival de Pâques de Salzbourg. La distribution comprend Jonas Kaufmann, Liudmyla Monastyrska, Ambrogio Mastri, Maria Agresta et Dimitri Platanias. La direction musicale est de Christian Thielemann et la mise en scène de Philipp Stölz. Cette soirée aura lieu à la salle Jean Papineau-Couture (B-421) de musique de l’Université de Montréal le jeudi 21 avril 2016 à 19 h 15. S’agissant des Matinées d’Opéramania au campus de Longueuil, les opéraphiles pourront participer le vendredi 22 avril 2016 à une deuxième rencontre autour d’I Masnadieri de Giuseppe Verdi dans une production du Teatro San Carlo de Naples de 2012. La distribution comprend Giacomo Prestia, Aquiles Machado, Artur Rucicski, Lucrecia Garcia et Walter Omaggio. La mise en scène de Gabriele Lavia et la direction musicale de Nicola Luisotti. Cette matinée est prévue de 13 h 30 à 16 h 30 et aura lieu à la salle 16 du rez-de-chaussée de l’Édifice Port-de-Mer situé au 101, Place Charles-Le Moyne à Longueuil. Il s’agira de la dernière projection des Matinées d’Opéramania pour la saison Hiver 2016.

*****

Bonne semaine lyrique !