De l’art lyrique du Festival Classica 2016 et un grand succès pour Les Feluettes à l’Opéra de Montréal

28 mai 2016

28 mai 2016
(No 2016-21)

Pour la sixième édition du Festival Classica, son directeur artistique Marc Boucher a réservé à nouveau une place de choix à l’opéra et aux artistes lyriques. Au plan vocal, l’événement phare du festival sera la présentation de La petite Messe solennelle de Gioacchino Rossini le jeudi 2 juin 2016. Le chef Jean Malgoire a choisi comme solistes la soprano Aline Kutan, la mezzo-soprano Nora Sourouzian, le ténor Éric Thériault et la basse Alain Buet. Les pianistes Marie-Ève Scarfone et François Zeitoiuni ainsi que l’accordéoniste Mélanie Bergeron accompagneront aussi les solistes. Cet événement aura lieu à 19 h à l’Église Sainte-Famille située au 560, boulevard Marie-Victorin à Boucherville. Une soirée d’opéra est prévue le vendredi 3 juin et rassemblera à nouveau Aline Kutan, Nora Sourouzian et Éric Thériault. L’Orchestre de chambre de la Montérégie et le Choeur ponctuel Robert Ingari seront sous la direction de… Robert Ingari. Cet « Opérassimo » se déroulera sur la scène Desjardins de la place Hydro-Québec à Saint-Lambert à compter de 21 h. Immédiatement après ce concert et pour « Les Nuits de l’opéra », le Festival propose aux lyricomanes de  visionner, sur écran géant et à la même place Hydro-Qubec, le film franco-italien Morte a Venezia (Mort à Venise) réalisé en 1971 par Luchino Visconti.

Le samedi 4 juin, la compagnie lyrique L’Opéra/théâtre Vox Populi présentera dans le cadre d’un concert jeune public Le Chat botté auquel prendront part le baryton Dominique Côté, les sopranos Maude Côté-Gendron et Véronique Gauthier ainsi que le comédien Claude Tremblay. La pianiste Louise-Andrée Baril sera au piano. Ce concert aura lieu au Centre multifonctionnel de Saint-Lambert. Accompagné par l’ensemble Romancero, le  baryton – et directeur artistique du festival- Marc Boucher offrira un récital de romances et complaintes d’autrefois à la St Lambert United Church à 17 h 30. Sur le thème « Fioré aria », la  soprano Suzie Leblanc et la violoncelliste Elinor Frey présenteront un concert de pièces et d’airs anonymes attribués au violoncelliste et compositeur de l’époque baroque Angelo Maria Fiorè. Pour « Les Nuits de l’opéra » de ce samedi 4 juin, c’est le film-opéra Et la nave va (Et vogue le navire) réalisé par Federico Fellini en 1983 et dans lequel on peut entendre des extraits d’opéras de Giuseppe Verdi et d’oratorios de Gioacchino Rossini. la projection sur écran géant débutera à 22 h 45 et aura lieu à la Place Hydro-Québec à Saint-Lambert.

Le festival sera clôturé le dimanche 5 juin par sa porte-parole Natalie Choquette qui présentera son spectacle Diva by night à la Paroisse catholique de Saint-Lambert à 20 h.

Pour le programme détaillé du festival et pour vous procurer des billets, vous pouvez vous rendre sur le site électronique du festival à l’adresse www.festivalclassica.com.

Le grand succès et une dernière représentation pour Les Feluettes à l’Opéra de Montréal

L’opéras Les Feluettes du dramaturge québécois Michel Marc Bouchard et du compositeur australien Kevin March a été fort bien accueilli par le public de la première et j’ai beaucoup aimé cette création de la compagnie montréalaise. Elle reçu l’éloge de la critique et je vous invite à lire en particulier les commentaires de Louis Bilodeau dans l’Avant-scène de l’opéraLes Feluettes- Opéra de Montréal »), ceux Christian Saint-Pierre dans Le Devoir du 24 mai 2016 (« Opéra – Ô aimé! »), d’Arthur Kaptainis dans The Gazette du même jour (« New opera Les Feluettes works on many levels »). Je vous suggère également de visionner les impressions « à chaud » de Frédéric Cardin et Éric Champagne sur la page Facebook de L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique  en cliquant ici.


Étienne Dupuis et Jean-Michel Richer

Je vous rappelle que a distribution comprend le baryton Étienne Dupuis et le ténor Jean-Michel Richer qui interprètent respectivement les rôles principaux des deux amants, le jeune Simon et Vallier de Tilly. Le baryton Gino Quilico incarne le vieux Simon, orchestrateur de l’action, alors que le ténor canadien Gordon Gietz donne vie à Monseigneur Bilodeau. Les autres rôles ont été confiés à Aaron St.Clair Nicholson (La Comtesse Marie-Laure de Tilly), Daniel Cabena (Lydie-Anne de Rozier), James McLennan (Jeune Bilodeau), Tomislav Lavoie (Père Saint-Michel), Claude Grenier (Timothée Doucet) et Patrick Mallette (Baron de Hüe). La mise en scène de cette œuvre phare du théâtre québécois qui est maintenant portée à l’opéra a été confiée de Serge Denoncourt.  Le chef Timothy Vernon dirigera l’Orchestre Métropolitain dans cette co-production avec le Pacific Opera Victoria. L’équipe de concepteurs est composée de Guillaume Lord (scénographe), le regretté François Barbeau (costumes), Martin Labrecque (éclairages) et Gabriel Coutu-Dumont (vidéo).

La dernière représentation a lieu en ce samedi 28 mai 2016 et se déroulera à compter de 19 h 30 à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

Karina Gauvin au Théâtre des Champs-Élysées et Marie-Nicole Lemieux toujours au Royal Opera House Covent Garden

La soprano Karina Gauvin chantera dans l’opéra Olympie de Gaspare Spontini au Théâtre des Champs-Élysées à Paris le 3 juin 2016. Notre contralto nationale Marie-Nicole Lemieux poursuit son séjour à Londres où il incarnera à nouveau le Sphinx de la production d’Oedipe de George Enescu au Royal Opera House Covent Garden le 30 mai et les 2, 4 et 8 juin 2016. Je vous invite d’ailleurs à lire l’article que Le Devoir de ce matin publie au sujet de ces deux grandes artistes lyriques qui font honneur au Québec sous la plume de Christophe Huss et le titre « Karina Gauvin et Marie-Nicole Lemieux à la conquête de Paris ».

Oiseau-lyre-Petit

À l’émission Place à l’opéra,  l’animatrice Sylvia L’Écuyer présentera l’opéra Dante de Benjamin Godard dans une production de l’opéra de Munich. La distribution comprend Véronique Gens, soprano (Béatrice), Rachel Frenkel, mezzo-soprano (Gemma), Diana Axentil, soprano (Un Écolier), Edgaras Montvidas, ténor (Dante), Jean-François Lapointe, baryton (Bardi), Andrew Foster-William, baryton-basse (Ombre de Virgile) et  Andrew Lepri, ténor (un héraut). Le chœur de la radio Bavaroise et l’orchestre de la radio de Munich sont sous la direction de Ulf Schirmer. À l’entracte, Sylvia L’Écuyer aura un entretien avec Jean-François Lapointe. Pour plus de renseignements sur l’émission, vous pouvez cliquer ici. Je vous rappelle que l’émission n’est diffusée que sur l’internet (www.ici-musique.ca) le samedi de 13 h à 17 h. Elle sera rediffusée sur ICI-Musique le dimanche 29 mai 2016 de 19 h à 23 h.

À L’Opéra-Tribune québécoise d’art lyrique, les reprises des émissions présentées par Justin Bernard durant les saisons d’automne 2015 et d’hiver/printemps 2016 se poursuivent le dimanche 29 mai 2016. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

S’agissant des projections, le Café d’art vocal présente en ce samedi 28 mai 2016 l’opéra La fiancée vendue de Bedrich Smetana dans une production du Metropolitan Opera de New York de 1978. La distribution comprend Teresa Stratas, Nicolai Gedda, Martti Talvela et Jon Vickers. La direction musicale est de James Levine et la mise en scène de John Dexter. Une reprise est prévue pour le jeudi 2 juin 2016 à 18 h 30. Dans le cadre des soirées d‘Opéramania au campus de la montagne de l’Université de Montréal, le musicologue Michel Veilleux présentera le jeudi 2 juin 2016 l’opéra Il Flaminio de Giovanni Pergolesi dans une production de la Fondation Pergolesi Spontini de Jesi de 2010. La distribution comprend Juan Francisco Gatell, Laura Polverelli, Marina De Liso, Sonia Yoncheva et Serena Malfi. La direction musicale est d’Ottavio Dantone et la mise en scène de Michael Znaniecki. Cette soirée aura lieu à la salle Jean Papineau-Couture (B-421) de la Faculté de musique de l’Université de Montréal à 19 h.

*****

Je vous souhaite une agréable semaine lyrique...  et vous écrirai de Paris samedi le 4 juin et d’où j’aurai la chance d’entendre « notre » Karina Gauvin chanter la veille au Théâtre des Champs-Élysées (voir ci-haut).