La bohème en clôture de saison à l’Opéra de Montréal et le Requiem allemand de Brahms par l’Orchestre philarmonique des musiciens de Montréal

21 mai 2017

21 mai  2017
(No 2017-21)

Pour sa dernière production de la saison 2016-2017, l’Opéra de Montréal reprend sa production de 2011 de  La bohème de Giacomo Puccini. La distribution comprend France Bellemare (Mimi), Luc Robert (Rodolfo), Lucia Cesaroni (Musetta), Justin Welsh (Marcello), Christopher Dunham (Schaunard), Alexandre Sylvestre (Colline) et Claude Grenier (Benoit et Alcindoro). La mise en scène est d’Alain Gauthier. L’Orchestre Métropolitain sera sous la direction James Meena. Apràs la première d’hier soir, trois autres représentations sont prévues et se dérouleront à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts à Montréal les  mardi 23, jeudi 25 et samedi 27 mai 2017. La maison lyrique montréalaise annonce que l’opéra joue à guichets fermés, mais a eu la bonne idée de projeter, en direct et sous les étoiles, au stade Percival Molson la dernière représentation du 27 mai. Vous pouvez vous procurer des billets gratuitement (Un maximum de six par personne) en cliquant ici.

L
Le joueur des Alouettes Luc Brodeur-Jourdain et la soprano France Bellemare

Je vous invite à lire l’article que consacre à cette production le critique musical du journal Le Devoir Christophe Huss, – et les propos qu’il rapporte du metteur en scène Renaud Doucet qui vient de concevoir avec André Barbe une production de La Bohème pour le Scottish Opera dont la première aura lieu le 25 mai prochain, qui est paru le 19 mai 2017 sous le titre « Retrouver la simplicité de  » La bohème  »». Vous pouvez également lire l’entretien avec la principale protagoniste de la production que la journaliste de La Presse Caroline Rodgers a publié hier sous le titre « La bohème- France Bellemare prête pour Mimi ». Et pour entendre celle qui relève le défi de prendre le rôle de Mimi, je vous recommande de visionner deux clips-vidéos diffusés sur le site de l’Opéra de Montréal ici et ici.

Le Requiem allemand de Brahms par l’OPMEM avec  Geoffroy Salvas et Sophie de Cruz

Pour clôturer sa septième saison, l’Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal (OPMEM), en résidence au Département de musique de la Faculté des arts de l’Université du Québec à Montréal, présente un concert avec solistes, chœurs, orchestre et orgue. En collaboration avec l’Ensemble choral Saint-Eustache, les 100 choristes et 75 instrumentistes qui seront sur scène présenteront un programme comprenant un hommage à la création de Montréal il y a 375 ans du Te Deum Laudamus de Wolfgang Amadeus Mozart. La pièce de résistance du concert sera l’Ein deutsches Requiem (Un Requiem allemand) de Johannes Brahms. Le baryton Geoffroy Salvas et la soprano Sophie de Cruz prendront part à ce concert. Une première représentation a eu lieu hier soir  à l’Église Saint-Eustache et une deuxième est prévue à 19 h 30 en ce dimanche 21 mi 2017 à l’Église Saint-Édouard située au  450, rue Beaubien est à Montréal.

Barbe et Doucet en  Écosse et Claire de Sévigné à Zurich

La production de La bohème de Giacomo Puccini du Scottish Opera à laquelle participe le  tandem Barbe et Doucet poursuit son itinéraire en Écosse et arrêtera à Aberdeen, le 25 mai 2017. La soprano Claire de Sévigné incarnera Angelica pour la dernière représentation de l’opéra Orlando Paladino de Franz Joseph Haydn à l’Opernhaus Zürichles le 22 mai 2017.

06-oiseau-lyre-petit

À l’émission Place à l’opéra, Sylvia L’Écuyer a présenté le samedi 20 mai 2017 l’opéra Renaud d’Antonio Sacchini dans une production du Palazzetto Bru Zane. S’inscrivant dans le cadre d’une collaboration avec cette institution qui se présente aussi comme le Centre de musique romantique française, l’opéra d’aujourd’hui sera suivie durant de quatre autres diffusions des productions de ce centre. La distribution de Renaud comprend Marie Kalinine, mezzo-soprano (Armide), Julien Dran, ténor (Renaud), Jean-Sébastien Bou, baryton (Hidraot), Pierrick Boisseau, baryton (Adraste) Julie Fuchs, soprano (Mélisse), Katia Velletaz, soprano (Doris), Chantal Santon, soprano (Antiope), Jennifer Borghi, mezzo-soprano (Iphise), Cyrille Dubois, ténor (Tisiphone) et Pascal Bourgeois (Alecton). Les Chantres du Centre de musique baroque de Versailles et Les Talents Lyriques seront  sous la direction de Christophe Rousset. Avant l’opéra, l’animatrice parlera de l’oeuvre au programme avec le directeur scientifique du Palazzetto Bru-Zane Alexandre Dratwicki.. Pour plus de renseignements sur l‘émission, vous pouvez cliquer ici. Je vous rappelle que celle-ci n’est diffusée que sur l’internet (www.ici-musique.ca) le samedi de 13 h à 17 h. Elle sera rediffusée sur les ondes d’ICI Musique le dimanche 21 mai 2017 de 19 h à 23 h.

Dans le cadre de son émission La semaine lyrique, Justin Bernard proposera le dimanche 21 mai 2017 l’écoute des plus belles pages du répertoire lyrique. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

Le Café d’art vocal a projeté le samedi 20 mai 2017 à 12 h 30 l’opéra La fanciulla del West de Giacomo Puccini dans une production du Wiener Staatsoper de 2013. La distribution comprend Jonas Kaufmann, Nina Stemme et Tomasz Koniecznyt. La direction musicale est de Franz Welser-Möst et le mise en scène de Marco Arturo Marelli. Une reprise est prévue pour le jeudi 25 mai 2017 à 18 h 30.

Les Matinées d’Opéramania font maintenant relâche. S’agissant des Soirées d’Opéramania, Michel Veilleux proposera le vendredi 26 mai 2017 une « Soirée spéciale : Grandes interprètes soprano de Verdi ». Elle prendra la forme d’écoutes commentées (dont certaines avec partition) de plusieurs airs de soprano tirés du répertoire verdien. Les extraits vidéo mettront en vedette Diana Damrau, Angela Gheorghiu, Anja Harteros, Karita Mattila, Anna Netrebko, Adrianne Pieczonka, Leontyne Price, Renata Scotto, Cheryl Studer et Kiri Te Kanawa. Cette soirée spéciale débutera à 19 h 30 et se déroulera à la salle Jean-Papineau-Couture (B-421) de la Faculté de musique de l’Université de Montréal située au 200, avenue Vincent-d’Indy à Montréal.

*****

Bonne semaine lyrique... de Cambridge en Angleterre où j’espère pouvoir assister au Mumford Theatre à une représentation de l’opéra Paul Bunyan de Benjamin Britten dans une production d’Anglia Opera.

PS L’absence de diffusion du numéro 20 du blogue lyrique la fin de semaine dernière tient de la force majeure… car j’ai été victime d’une d’appendicite qui m’a valu une appendicectomie dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Je m’en remets ici en Cambridge en Angleterre où un séjour de recherche dans l’une de mes alma mater se transforme en convalescence. Pour des fins archivistiques, je mettrai en ligne rétroactivement ce numéro où il aurait dû être notamment question de la production d’Il Barbieri di Siviglia de Gioacchino Rossini.

Le Roi Arthur par Les Violons du Roy, le « Casanova » du baryton Michael Volle et La Veuve Joyeuse par le Théâtre lyrique de la Montérégie

6 mai 2017

6 mai  2017
(No 2017-19)

Les Violons du Roy- Le roi Arthur- Affiche (13 mai 2017)

Du 10 au 13 mai prochain, Les Violons du Roy, La Chapelle de Québec et Bernard Labadie présenteront l’un des plus grands chefs-d’oeuvre d’Henry Purcell composée durant la période baroque et rarement interprétée : King Arthur (King Arthur, Z. 628)

De cette oeuvre qui réunira plus de 60  instrumentistes et interprètes, le chef Bernard Labadie dit qu’elle est « une musique d’une beauté qui, après 30 ans de carrière [l]e chavire complètement, parce que Purcell a une façon de faire les choses qui n’appartient qu’à lui ». Il a choisi comme solistes la soprano Anna Prohaska, le contre-ténor Daniel Moody, le ténor Andrew Staples et le baryton Tyler Duncan.

Trois représentations sont prévues les mercredi et jeudi 10 et 11 mai à 20 h la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm de Québec et le samedi 13 mai à 19 h 30 la Maison symphonique de Montréal.

Pour vous préparer à ce « semi-opéra », je vous invite à lire l’article que lui consacre Christophe Huss dans Le Devoir de ce matin sous le titre « King Arthur rencontre Cupidon ». La conclusion de cet article dans lequel le critique rapporte les propos du chef Labadie mérite d’être cité :

«  » Purcell est exceptionnel. Il est mort au même âge que Mozart, il a été aussi précoce que Mozart, il a composé une musique très originale, nourrie de vieilles traditions, mais aussi très au fait des derniers progrès de la musique italienne et de la musique française. » Qualité la plus éminente :  » Purcell est l’un des rares compositeurs, notamment de l’époque baroque, un univers assez formaté et générique, dont on reconnaît la signature après 10 secondes. » Pour Labadie, » cela tient en premier lieu à son langage harmonique ». Ce langage harmonique qui fait aussi la force de King Arthur.  » Il est d’une capacité expressive exceptionnelle et rejoint Schumann et Schubert  », souligne le chef, qui ne cesse d’ajouter des compliments :  » Rendez-vous compte, Purcell utilise l’accord de quinte augmentée. C’est l’accord de Tristan. C’est très rare à l’époque ! Et, en plus, il a le génie de la langue anglaise, de la couleur expressive de la langue. Le suivant, après lui, c’est Britten  ».  » Il y a des choses, là-dedans, qui me font chavirer », conclut-il. La semaine prochaine, nous serons tous dans le même bateau ».

Et s’agissant de Bernard Labadie, sa nomination au poste de chef principal du Orchestra of St. Luke’s de New York a été annoncée cette semaine par son président et directeur exécutif, James Roe, qui a exprimé son enthousiasme pour cette collaboration : « I am thrilled to welcome Bernard Labadie, a galvanizing artist of international stature, as Orchestra of St. Luke’s fifth principal conductor. The Orchestra of St. Luke’s appointment of Bernard Labadie is great for the orchestra, for Carnegie Hall, and for music in New York City ». Le mandat de Bernard Labadie est pour une durée de 4 ans, à partir de la saison 2018-2019. Il fera sa première apparition en concert le 2 juillet 2017 au Caramoor Center for Music and the Arts. et dirigera le concert de l’orchestre au Carnegie Hall le 7 décembre prochain. Il succédera à ce poste au chef Pablo Heras-Casado. Le blogueur lyrique joint sa voix à toutes les personnes et organisations qui ont transmis des félicitations, si méritées, au chef qui fera rayonner le Québec sur la planète musicale et lyrique.

Deux autres représentations pour Yo soy la desintegraction par Chants libres

Après la première d’hier soir, l’opéra Yo soy la desintegración du compositeur Jean Piché et du librettiste Yan Muckle connaîtra deux autres représentations le 6 mai à 20 h et le 7 mai 2017 à 16 h à la Cinquième salle de la Place des Arts de Montréal. Je vous rappelle que la compagnie lyrique de création Chants libres fait appel pour cette reprise de la production originale de 1997 à  la soprano Stéphanie Lessard. La mise en scène de Pauline Vaillancourt et la  scénographie de l’artiste visuelle Anita Pantin. Pour plus d’informations sur cette production, vous pouvez cliquer ici.

 

Parlons d’opéra… et de La bohème en prévision de la dernière production de l’Opéra de Montréal

Les dernier rendez-vous de la série Parlons opéra ! / Let’s Talk Opera ! présentée par l’Opéra de Montréal permettront de plonger dans l’une des œuvres les plus aimées du répertoire lyrique : La bohème de Giacomo Puccini. Le « musicologue en résidence » de l’Opéra de Montréal Pierre Vachon nous parlera du livret, du compositeur et bien plus encore… et quelques airs pourront être entendus. Dans sa version française, l’événement se déroulera le dimanche 7 mai à 11 h à la salle du Conservatoire de Musique de Montréal et aura comme invité le metteur en scène Alain Gauthier. Dans sa version anglaise, il se tiendra dimanche 14 mai à 10 h 30 au Victoria Hall de Westmount. Vous pouvez (et devez) réserver vos places en cliquant ici.

Alain Gauthier

Elijah de Mendelsohn avec l’Orchestre de chambre de McGill et le Choeur St-Laurent

En collaboration avec le Choeur St-Laurent, l’Orchestre de chambre de McGill et les chefs Boris Brott et Philippe Bourque présentent le 9 mai 2017 l’oratorio Elijah de Felix Mendelsohn. Les solistes seront la soprano Aline Kutan, la mezzo-soprano Lauren Segal, le ténor Michael Colvin et le baryton James Westman. Cet événement débutera à 19  h 30 et aura lieu à lÉglise Saint Jean-Baptiste situé au 4237, rue Henri-Julien à Montréal. Pour plus d’informations sur ce concert et pour retenir vos places, vous pouvez cliquer ici.

Elijah

Au sujet de cet événement et de l’autre présentation d’Elijah que proposera l’Orchestre symphonique de Montréal le 21 mai 2017 prochain, je vous recommande de prendre connaissance de l’article du critique musical Arthur Kaptainis publié dans The Gazette de ce matin sous le titre « Mendelssohn’s Elijah makes a double comeback ».

Le Casanova « Michael Volle » au Festival de musique de chambre de Montréal

Pour l’un de ses deux concerts pré-festival, le Festival de musique de chambre de Montréal joint ses forces à l’Ensemble Caprice et son chef Mathias Maute pour présenter un événement sous le thème « Casanova ».

Casanova

Y sera en vedette le baryton allemand Michael Volle qui fait un saut à Montréal, alors qu’il incarne le Hollandais volant dans Le Vaisseau fantôme de Richard Wagner actuellement à l’affiche au Metropolitan Opera de New York – sous la baguette de Yannick Nzet-Séguin. La soprano Sharon Azrieli prendra également part à cet événement dans un programme de musique – en cinq actes-  portant sur le célèbre séducteur. Cet événement aura lieu le 10 mai 2017 à la salle Pollack de l’Université McGill et débutera à 20 h.

Michael Volle

La veuve Joyeuse par le Théâtre lyrique de la Montérégie

Pour poursuivre la célébration de son 20e anniversaire, le Théâtre lyrique de la Montérégie présentera La veuve joyeuse de Frank Lehár. La direction musicale de cette production a été confiée à Donald Lavergne et la mise en scène à Étienne Cousineau. Cet événement aura lieu à la Salle Pratt & Whitney Canada à Longueuil les 11, 12 et 13 mai à 20 h et les 13 et 14 mai à 14 h. Pour plus de renseignements et retenir vos places, vous pouvez cliquer ici.

La Veuve joyeuse

Frédéric Antoun toujours à Londres, Yannick Nézet-Séguin à New York, le tandem Barbe et Doucet à Atlanta et Claire de Sévigné à Zurich

Le ténor Frédéric Antoun termine son tour de piste au Royal Opera House Covent Garden de Londres pour incarner Raúl dans le cadre de la première britannique de The Exterminating Angel de Thomas Adès les 6 et 8 mai 2017. Le directeur musical désigné du Metropolitan Opera de New York Yannick Nézet-Séguin dirigera deux autres représentations de l’opéra Der Fliegende Holländer (Le Vaisseau fantôme) de Richard Wagner les 8 et 12 mai 2017.  La production de Turandot de Giacomo Puccini à laquelle est associé le tandem Barbe et Doucet aura sa dernière représentation à l’Atlanta Opera le 7 mai 2017. La soprano Claire de Sévigné chantera Le Feu, La Princesse et Le Rossignol dans L’enfant et les sortilèges de Ravel les 6, 10, 12 et 14 mai 2017 à l’Opernhaus Zürich. Elle y incarnera aussi Angelica dans Orlando Paladino d’Haydn les 7, 10, 18, 20 et 22 mai 2017.

06-oiseau-lyre-petit

À l’émission Place à l’opéra, Sylvia L’Écuyer présente le samedi 6 mai 2017 –  en direct du Metropolitan Opera de New York – l’opéra Cyrano de Bergerac de Franco Alfono. La distribution comprend Jennifer Rowley, soprano (Roxane), Roberto Alagna, ténor (Cyrano), Atalla Ayan, ténor (Christian) et Juan Jesus Rodriguez, baryton (De Guiche). Le choeur et l’orchestre du Metropolitan Opera seront sous la direction de Marco Armiliato. À l’entracte l’animatrice s’entretiendra avec le ténor Roberto Alagna. Après l’opéra, elle proposera une entrevue avec  Denise Massé, chef de chant et répétitrice au Metropolitan Opera de New York. Dans ses Actualités, Sylvia L’Écuyer donnera la parole à  Nicole Blouin et Pierre Vachon pour présenter le projet Humanitudes,  l’opéra de rue. Il est proposé aux auditeurs et auditrices de participer ici à un jeu-questionnaire sur leurs connaissances de l’oeuvre au programme aujourd’hui. Pour plus de renseignements sur l‘émission, vous pouvez cliquer ici. Je vous rappelle que celle-ci n’est diffusée que sur l’internet (www.ici-musique.ca) le samedi de 13 h à 17 h. Elle sera rediffusée sur les ondes d’ICI Musique le dimanche 7 mai 2017 de 19 h à 23 h.

Dans le cadre de son émission La semaine lyrique, Justin Bernard proposera le dimanche 7 mai 2017 l’écoute des plus belles pages du répertoire lyrique. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

Le Café d’art vocal projette en ce samedi 6 mai 2017 à 12 h 30 l’opéra Manon de Jules Massenet dans une production du Wiener Staatsoper de 1983. La distribution comprend Edita Gruberova, Francisco Araiza et Pierre Thau. La direction musicale est d’Adam Fischer et la mise en scène de Jean-Pierre Ponnelle. Une reprise est prévue pour le jeudi 11 mai 2017 à 18 h 30.

Les Matinées d’Opéramania présente le mardi 9 mai 2017 Die Schöpfung (La création) de Franz Josef Haydn dans le cadre d’un concert capté au Festival Haydn d’Eisenstadt de 2009. Sous la direction musicale d’Ádám Fischer, les solistes sont Annette Dasch, Christoph Strehl et Thomas Quasthoff. Cette projection se déroulera au 101, Place Charles-Lemoyne, local 209, à Longueuil de 13 h 30 à 16 h 30. Aux Soirées d’Opéramania, Michel Veilleux proposera le vendredi 12 mai 2017 une « Soirée spéciale sur les grands interprètes de La bohème de Puccini ». Elle prendra la forme d’une présentation commentée d’extraits tirés de la très riche vidéographie de l’oeuvre. Les extraits mettront en vedette Marcelo Álvarez, Jussi Bjoerling, Mirella Freni, Cristina Gallardo-Domâs, Jonas Kaufmann, James Morris, Kristine Opolais, Renata Scotto, Renata Tebaldi et Alain Vanzo. Cette soirée spéciale débutera à 19 h 30 et se déroulera à la salle Jean-Papineau-Couture (B-421) de la Faculté de musique de l’Université de Montréal située au 200, avenue Vincent-d’Indy à Montréal.

*****

Bonne semaine lyriqueet au plaisir de vous écrire de Paris samedi prochain où je serai sur la route du retour d’un séjour en France à l’occasion duquel il m’aura été permis de voir, le dimanche 7 mai, Alcione de Marin Marais au Théâtre de l’Opéra comique et, le mercredi 9 mai, Pelléas et Mélisande de Claude Debussy au Théâtre des Champs-Élysées.