Le Stabat Mater de Dvorak à l’Orchestre métropolitain, trois autres cantates de Bach à la Fondation Arte Musica et un Grand concert du Vendredi Saint en hommage à Miklos Takacs

28 mars 2015

28 mars 2015
(N
o 2015-12)

Lors de son prochain concert à la Maison symphonique de Montréal le dimanche 29 mars 2015 à 15 h, l’Orchestre métropolitain proposera un « Pèlerinage musical » en interprétant le Stabat Mater de d’ Antonín Dvorák. Complétée en 1877, créée à Prague en décembre 1880 et exécutée à Brno en 1881 sous la direction du jeune chef d’orchestre Leoš Janácek en 1881, cette première œuvre sacrée a propulsé le compositeur tchèque au rang de célébrité mondiale. Yannick Nézet-Séguin rêvait depuis longtemps de la diriger et d’en faire le rendez-vous annuel de l’Orchestre Métropolitain et de son Chœur. Le maestro a choisi comme solistes la soprano Layla Claire, la mezzo-soprano Karen Cargill, le ténor Brandon Jovanovich et la basse John Relyea. Le Chœur de l’Orchestre Métropolitain aura été préparé par François A. Ouimet et Pierre Tourville.

Pour voir et entendre le chef Nézet-Séguin parler de ses solistes  « extraordinaires » et de l’œuvre, vous pouvez cliquer ici. Au sujet de ce concert, je vous invite également à lire l’article que publie le critique musical Arthur Kaptainis dans l’édition du journal The Gazette de ce matin sous le titre « Rare choral offerings: Dvorak’s Stabat Mater and Berlioz’s Te Deum ».

L’homme armé : une Messe pour la paix de Carl Jenkins par les élèves du Conservatoire de musique de Montréal et de l’École Joseph-François-Perreault

Sous la direction de Louis Lavigueur, l’Orchestre symphonique et le Chœur du Conservatoire de musique de Montréal ainsi que le Chœur de l’école secondaire Joseph-François-Perrault s’uniront pour présenter The Armed Man : A Mass for Peace (L’homme armé : une Messe pour la paix) de Karl Jenkins. Ce grand rendez-vous annuel à l’Église Saint-Jean-Baptiste réunira sur une même scène 250 choristes et 70 musiciens de la relève musicale. Les solistes seront Gabrielle Vézina, soprano, Stéphanie McKay-Turgeon, mezzo-soprano, Maxime Girard-Hivon, ténor et Guillaume St-Cyr, basse. Deux représentations sont prévues et auront lieu le samedi 28 mars à 19 h 30 et le dimanche 29 mars  à 14 h. Les billets, au coût de 12 $, sont disponibles sur Admission (1 855 790-1245) à la billetterie du Conservatoire ainsi qu’une heure avant le concert à l’Église Saint-Jean-Baptiste situé 309, rue Rachel Est à Montréal.

Karl Jenkins a composé The Armed Man : A Mass for Peace en 1999, à la demande du Musée national des armes et armures de Grande-Bretagne, pour marquer son déménagement de Londres à Leeds à l’occasion de l’an 2000. Cette œuvre, créée au Royal Albert Hall et dédiée à la mémoire des victimes de la guerre du Kosovo, est un long réquisitoire contre les horreurs de la guerre. Le thème apparaît dans le premier mouvement et le dernier mouvement. Les textes proviennent de la messe latine, de poèmes de Rudyard Kipling et de la sagesse hindoue. Pour écouter le dernier mouvement de cette oeuvre intitulé Better is peace, vous pouvez cliquer ici.

Trois cantates de Bach par Les idées heureuses à la Fondation Arte Musica

Dans le cadre de son intégrale des cantates de J. S. Bach -An 1,  la Fondation Arte Musica fait appel à l’ensemble Les idées heureuses pour un concert dans le cadre duquel pourra être entendu, en un dimanche des Rameaux, la Cantate pour le dimanche des Rameaux (Himmelskönig, sei willkommen (BWV 182). Le programme comprendra également les cantates Christ lag in Todesbanden (BWV 4) (Cantate pour le dimanche de Pâques) et Brich dem Hungrigen dein Brot (BWV 39).

Le chef  Florian Heyerick dirigera Les idées heureuses et les solistes seront la soprano Agnes Zsigovics, l’alto Daniel Taylor, le ténor Philippe Gagné et la basse Normand Richard. La directrice artistique de l’ensemble, Geneviève Soly, sera à l’orgue et au clavecin.

Ce concert se déroulera le dimanche 29 mars 2015 à 14 h à la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal.

Splendeur baroque avec l’Ensemble Caprice et le contre-ténor Leandro Marziotte

En collaboration avec le Consulat général de l’Uruguay à Montréal, l’Ensemble Caprice présente un concert intitulé Splendeur baroque. Des œuvres du répertoire baroque français, allemand, italien et des missions jésuites seront interprétées par Matthias Maute, Sophie Larivière, Jean-Willy Kunz et le contre-ténor uruguayen Leandro Marziotte. Ce concert aura lieu le mardi 31 mars à 20 h à la Chapelle historique du Bon-Pasteur. Le concert est gratuit, mais vous devez vous procurer un laissez-passer.


Leandro Marziotte

Un grand concert du Vendredi Saint en hommage à Miklós Takács

Le grand concert du Vendredi saint de la Société Philharmonique de Montréal aura lieu le vendredi 3 avril 2015 à 20 h à l’Église Saint-Jean-Baptiste de Montréal. Ce concert sera présenté en hommage à Maestro Miklós Takács, décédé le 13 février 2015, et qui fut directeur général et artistique de la Société Philharmonique de Montréal et directeur du Choeur de l’UQAM.

Le programme de ce grand concert comprend le Te Deum d’Hector Berlioz ainsi que le Pie Jesu et le Psaume XXIV de Lili Boulanger.  Le Choeur de l’UQAM, les Choeurs de l’École Joseph-François Perrault, les solistes Éric Thériault (Te Deum et Psaume XXIV) et Émilie Claire Le Ménédeu (Pie Jesu) et l’Orchestre de la Société Philharmonique de Montréal seront sous la direction de Pascal Côté.

Miklós Takács a vu le jour à Budapest le 13 septembre 1932. Après de brillantes études à la célèbre Académie Liszt de la capitale hongroise auprès du compositeur et pédagogue Zoltán Kodály, Miklós Takács se rend en France pour parfaire ses connaissances auprès des grands maîtres parisiens : Nadia Boulanger, en analyse musicale, au Conservatoire, Jacques Chailley, en musicologie, à la Sorbonne. Il fréquenta aussi l’Institut grégorien de Paris d’où il détenait un diplôme de Maître de chapelle. De retour en Hongrie, il devint professeur au Conservatoire Béla Bartók, puis fondateur et directeur de l’Ensemble vocal Takács et de l’Orchestre de chambre Baroque de Budapest. En 1973, répondant à une invitation de l’ancienne École normale de musique de Westmount (devenue en 1978 le Module de musique de l’Université du Québec à Montréal), il s’installe définitivement à Montréal, foyer de son rayonnement de chef à travers le monde. Tout au long de sa carrière subséquente, Miklós Takács resta attaché à la jeune université montréalaise à titre de professeur régulier, chef de l’Ensemble vocal et directeur fondateur du Chœur de l’UQAM.

Pour d’autres informations sur l’impressionnant parcours de Miklós Takács, vous pouvez cliquer ici.


Miklós Takács (1932-2015)

Yannick Nézet Séguin à New York, Philip Sly à Philadelphie et Marie-Ève Munger à Paris

Après avoir dirigé le Stabat Mater d’Antonin Dvorák avec le Métropolitain et son Choeur, Yannick Nézet-Séguin se rendra à New York pour présenter Don Carlo de Giuseppe Verdi avec le Metropolitan Opera Orchestra and Chorus. La première est prévue pour le lundi le 30 mars 2015 et les représentations subséquentes auront lieu les 2, 6, 11, 15, 18, 22 et 25 avril 2015. Philippe Sly sera soliste dans La Passion selon Saint-Mathieu de Johann Sebastian Bach avec le Philadelphia Orchestra les 1er et 4 avril 2015… sous la direction de Yannick Nézet-Séguin. La soprano Marie-Ève Munger chantera à nouveau cette semaine dans Le Pré aux clercs de Ferdinand Hérold à l’Opéra comique de Paris et y tiendra  le rôle d’Isabelle Montal les 29, 31 mars ainsi que le 2 avril 2015.

À l’émission L’Opéra- Tribune québécoise d’art lyrique, Justin Bernard fera entendre de larges extraits du dernier disque Vivaldi, Piéta du contre-ténor français Philippe Jaroussky paru sur étiquette Warner Classics en 2014. Pour souligner la présence de Philippe Sly à l’Orchestre de Philadelphie, vous pourrez également écouter des extraits de l’album En rêves où le baryton-basse interprète des mélodies, lieder et songs de Robert Schumann, Maurice Ravel, Guy Ropartz et Jonathan Dove. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » le dimanche de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

À l’émission Place à l’opéra, l’animatrice Katerine Verebely prend à nouveau cette semaine la relève de Sylvia L’Écuyer et retransmettra en direct du Metropolitan Opera de New York Lucia de Lamermoor de Gaetano Donizetti. La distribution comprend Albina Shagimuratova (Lucia), Joseph Calleja (Edgardo), Luca Salsi (Enrico), Alastair Miles (Raimondo), Matthew Plenk, Arturo Theodora Hanslowe (Alisa) et Eduardo Valdes (Normanno). Le Chœur et l’Orchestre du Metropolitan Opera sont sous la direction Maurizio Benini. Pour plus de renseignements sur l’émission, vous pouvez cliquer ici. Je vous rappelle que l’émission n’est diffusée que sur l’internet (www.ici-musique.ca) le samedi de 13 h à 17 h. Elle est rediffusée sur ICI-Musique le dimanche de 19 h à 23 h.

À son émission Saturday Afternoon at the Opera de CBC-Radio 2, l’animateur Ben Heppner retransmettra aussi en direct du Metropolitan Opera de New York Lucia de Lamermoor de Gaetano Donizetti. Cette semaine, l’émission Backstage with Ben Heppner ne sera diffusée que le dimanche 29 mars 2015 de 10 h à 11 h.

S’agissant des projections d’opéra, le Café d’art vocal poursuit ses projections animées par Bernard Côté le samedi 28 mars 2015 à 12 h 30. Il présente l’opéra Die Entführung aus dem Serail (L’enlèvement au sérail) de Wolfgang Amadeus Mozart dans une production du Teatre del Liceu de Barcelone de 2010. La distribution comprend Diana Damrau, Olga Peretyatko et Christoph Strehl. La direction musicale est d’Ivor Bolton et la mise en scène de Christof Loy. Cette projection débute à 12 h 30 et sera reprise le jeudi 2 avril  2015 à 18 h 30. Dans le cadre des matinées d’Opéramania, Michel Veilleux présente le mardi 31 mars 2014 à 13 h 30 au campus Longueuil de l’Université de Montréal Cavaleria Rusticana de Pietro Mascagni dans une production du Teatro Real de Madrid de 2011 . La distribution comprend Violeta Urmana, Vincenzo La Scola, Viorica Cortez, Marco di Felice et Dragana Jogovic. La mise en scène est de Giancarlo del Monaco et la direction musicale de Jesús López Cobos. Et au campus de la Montagne, les lyricomanes pourront voir le vendredi 3 avril 2015 Eugène Onéguine de Piotr Ilyich Tchaikovsky dans une production du Palau de les Arts Reina Sofia de Valence de 2011. La distribution comprend Artur Rucinski, Kristine Opolais, Dmitry Korchak, Lena Belkina et Günther Groissböck. La direction musicale est d’Omer Meir Wellber et la mise en scène de Mariusz Trelinski. Cette soirée débutera à 19 h 30 et aura lieu à la salle Jean-Papineau-Couture (B-421) de la Faculté de musique de l’Université de Montréal.

*****

Je vous souhaite un bonne semaine lyrique !