Archive pour la catégorie ‘Opéra de Montréal’

Une « nouvelle » saison de créations à l’Opéra de Montréal, un récital de Florence Bourget avec l’Orchestre classique de Montréal et un été lyrique 2020 … pas comme les autres au Québec et dans le monde !

lundi 22 juin 2020

  22 juin 2020
(No 2020-24)

Le directeur général de l’Opéra de Montréal, Patrick Corrigan, a annoncé le lundi 22 juin 2020 d’importants changements à la saison 2020-2021 de la compagnie en conséquence de la grave pande?mie de la maladie du coronavirus (COVID-19). La saison remaniée en sera une de créations. D’abord, celle de L’hiver attend beaucoup de moi de Laurence Jobidon et Pascale St-Onge qui devait avoir lieu en mars 2020 et qui sera présentée – devant un public réduit – avec La Voix humaine de Francis Poulenc durant l’automne 2020.  La première mondiale de l’opéra que?be?cois La beauté du monde de Julien Bilodeau et Michel Marc Bouchard sera présentée quant à elle au Théêtre Maisonneuve les 20, 22. 24. 26, 28 et 30 mars 2021. Une nouvelle création québécoise de Hubert Tanguay-Labrosse et Olivier Kemeid, produite en collaboration avec Ballet Opéra Pantomime (BOP) et I Musici de Montréal, prendra l’affiche au Monument National en mai 2021, étant précédée de l’opéra Riders of the Sea de Ralph Vaughan Williams. Une seule production aura lieu à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, soit Le Nozze di Figaro de Mozart les 8, 11, 13 et 16 mai 2021… avec une distribution 100 % québécoise et canadienne.

Les productions de La Traviata de Verdi et de Jenufa de Janacek, qui devaient être présentées respectivement du 26 septembre au 4 octobre et du 14 au 22 novembre 2020, seront reprogrammées au cours de la saison 2021-2022. Comme l’a expliqué Patrick Corrigan, « [s]uite à la sortie du guide des normes sanitaires de la CNESST pour les arts de la scène, nous constatons que la production d’oeuvres de grande envergure telles La Traviata et Jenufa, qui impliquent chacune plus de 200 artistes et artisans, comporte actuellement des risques inéluctables pour la santé des artistes, des techniciens et de l’équipe. Étant donné l’ampleur de ces productions, il nous serait impossible de respecter les consignes sanitaires en vigueur autant sur scène, dans la fosse d’orchestre, qu’en arrie?re-scène ». Il ajoutait : « Ces grands spectacles demandent plusieurs mois de travail en amont de la production. Nous devions absolument prendre une décision dès maintenant puisque, plus tard, il nous aurait été impossible de respecter tous les délais prescrits par de tels projets artistiques ». L’Opéra de Montréal proposera une programmation en ligne dès l’automne prochain afin d’offrir à son public des opéras et autres spectacles de haut niveau dans le confort et la sécurité de leur foyer. Des prestations intimes seront aussi présentées en tout respect des mesures sanitaires en vigueur, en plus des ateliers de création qui viseront à développer de nouvelles œuvres pour les saisons à venir. La compagnie adaptera ses activités artistiques afin de permettre aux artistes de maintenir leur apport primordial au développement de notre forme d’art ».

L’Atelier lyrique, qui a poursuivi sa formation à distance jusqu’à la fin mai comme prévu, reprendra quant à lui ses activités dès septembre avec une nouvelle cohorte (voir pour les membres de cette cohorte le numéro du présent blogue du 9 mai 2020 (No 2020-18)). Les artistes en résidence suivront une formation complète et participeront à de nombreux projets artistiques et professionnels des plus enrichissants, qui tiendront évidemment compte des règles en vigueur. Le département des activités éducatives et communautaires adaptera également ses activités et ses collaboration avec, entre autres, La gang à Rambrou, l’Hôpital Ste-Justine et la CSDM. De nouveaux programmes seront aussi ajoutés et également adaptés pour être accessibles en ligne.

L’horaire détaillé et complet des activités sera rendu public en septembre 2020.

 Un récital de Florence Bourget avec l’Orchestre classique de Montréal

Après les concerts  de la pianiste Élisabeth Pion, de la harpiste Valérie Milot  et de la flûtiste Nadia Labrie avec sa soeur jumelle la guitariste Annie Labrie et pour clôturer le mois de la Fête nationale du Québec sur une note lyrique, l’Orchestre classique de Montréal présente un récital virtuel de la mezzo-soprano Florence Bourget. L’événement débutera à 19 h 30 et sera d’une durée d‘environ 45 minutes. Elle sera diffusée par la page Facebook à laquelle vous pourrez avoir accès ici.

Florence Bourget

Je vous rappelle qu’à l’occasion du 80e anniversaire de sa fondation, l’Orchestre de chambre McGill a été renommé Orchestre classique de Montréal (OCM). Fondé en 1939 par le violoniste, chef d’orchestre et compositeur Alexander Brott et son épouse Lotte Brott, le chef  l’OCM est rapidement devenue l’un des orchestres de chambre les mieux établis au Québec et au Canada, cumulant les tournées dans cinq continents, les enregistrements, et les apparitions régulières à la radio et à la télévision. Aujourd’hui dirigé par Boris Brott, le fils aîné d’Alexander et l’un des chefs d’orchestre les plus réputés au Québec et au Canada, l’OCM présente des concerts toute l’année dans les plus belles salles de Montréal.Un été lyrique 2020 au Québec… pas comme les autres !

J’ai eu l’habitude de souhaiter aux lecteurs et lectrices un bel été lyrique et de les inviter durant les derniers années à fréquenter le Festival d’opéra de Québec  et d’assister aux concerts à contenu vocal et lyrique du Festival de Lanaudière, du Festival international du Domaine Forget, du Festival Orford, de Musique de chambre à Sainte-Pétronille, des Concerts populaires de Montréal, de la Virée classique de l’Orchestre symphonique de Montréal  et combien d’autres.

Ces événements ont été tour à tour annulés et rares seront les occasions d’assister à des concerts et récitals durant l’été, bien qu’il y en aura quelques-unes . Ainsi, Leila Chalfoun, la présidente directrice générale et fondatrice du Festival d’opéra des Grandes-Laurentides (jadis le Festival d’opéra de Saint-Eustache) a lancé le 16 juin 2020 une invitation à un série de récitals qui auront lieu dans dans le jardin de la maison du Festival. Ces « récitals barbecue » auront lieu les jeudis 9 et 11 juillet 2020 et ainsi que le samedi 25 juillet 2020 débuteront à 18 h 30. Ces trois récitals mettront en présence dans un répertoire italien la soprano Suzanne Taffot, le baryton Hugo Laporte et le pianiste Michel-Alexandre Broekaert (9 juillet 2020), dans un répertoire espagnol le pianiste Jean-Philippe Sylvestre (11 juillet 2020) et dans un répertoire méditerranéen la soprano Sharon Azrieli, la mezzo-soprano Julie Nesrallah et la pianiste Louise-Andrée Baril (25 juillet 2020). Un nombre limité de personnes a été invité à assister en personne à ces récitals, mais ceux-ci seront captés et diffusé virtuellement dès le lendemain. Des capsules-vidéos seront également diffusées sur la page Facebool du le soir même. Pour plus des renseignements sur ces récitals, vous pouvez cliquer ici.


En attente des résultats du Concours Do Mi si La Do Ré

La période de votation pour le Concours Do Mi Si La Do Ré de la Fondation des Jeunesses Musicales Canada est maintenant terminée et le sort des 200 jeunes instrumentistes, chanteurs et chanteuses ainsi que des compositeur et compositrices de musique classique qui participent à ce concours – et des 174 vidéos pièces originales de 3 minutes ou moins sur le thème du confinement qui ont été produites – est entre les mains de deux jurys, un jury de présélection de 34 membres * et un Grand Jury ainsi composé de Marc David, Gustavo Gimeno, Isolde Lagacé, Chantal Lambert, Renaud Loranger, Kent Nagano, Yannick Nézet-Séguin, Éric Paetkau, Alexander Shelley, Otto Tausk et Timothy Vernon.

Au terme de ses délibérations, le Grand jury attribuera le Prix artistique qui prend la forme des bourses d’un premier prix de 10 000 $, d’un deuxième prix de 5 000 $ et d’un troisième prix de 3 000 $. Les 7 autres finalistes recevront chacun une bourse de 1 000 $. Un Prix de participation sera accordé à la suite d’un vote populaire. de participation et consistera en un Premier prix de 3 000 $, un deuxième prix de  2 000 $  et un troisième prix de 1 000 $. Une présentation complète des deux catégories de prix et de leurs modes de sélection est accessible ici.

* Le 34 membres du jury de présélection sont :– Simon Aldrich, clarinette solo, Orchestre Métropolitain; Louis-Pierre Bergeron, 4e cor, Orchestre du Centre national des arts;  Michel Bettez, basson solo, Orchestre Métropolitain ; Erin Brophey, hautbois solo, Saskatoon Symphony Orchestra; Anna Burden, Orchestre symphonique de Montréal, Associate principal cello; Yolanda Bruno, violon, Toronto Symphony Orchestra ;  Darrell Bueckert, timbales solo, Saskatoon Symphony Orchestra;  Paul Casey, alto, Orchestre du Centre national des arts;  Éric Champagne, compositeur;  Philip Chiu, pianiste;  Hilda Cowie, contrebasse, Orchestre du Centre national des arts;  Jonathan Crow, violon solo, Toronto Symphony Orchestra;  Monica Duschênes, violon, Orchestre Métropolitain;  Maxime Goulet, compositeur;  Nicholas Hartman, cor, Toronto Symphony Orchestra;  Darren Hicks, basson associé, Toronto Symphony Orchestra; Adam Johnson, chef;;  Heather Kao, violon solo, Newfoundland Symphony Orchestra; Christiane Leblanc, Directrice générale et artistique, Concours musical international de Montréal;  Danièle LeBlanc, Directrice générale et artistique, JM Canada;  Diane Leung, alto, Toronto Symphony Orchestra;  Stéphane Lévesque, basson solo, Orchestre Symphonique de Montréal;  Ren Martin-Doike, alto, Orchestre du Centre national des arts;  Marie-Claude Matton, Directrice générale et artistique, Concours de musique du Canada;  Matthias Maute, compositeur et chef, Ensemble Caprice;  Paul Merkelo, trompette solo, Orchestre Symphonique de Montréal;  Caroline Milot, violoncelle, Orchestre Métropolitain, Rob Power, percussion solo, Newfoundland Symphony Orchestr; – Alexis Raynault, Codirecteur artistique et directeur général, Ballet Opéra Pantomime;  Serhiy Salov, pianiste;  Marie-Ève Scarfone, chef de chant principal, Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal; Katie Sullivan, trompette solo, Newfoundland Symphony Orchestra ;  Jennifer Swartz, harpe solo, Orchestre Symphonique de Montréal  et Stephanie Unverricht, basson solo, Saskatoon Symphony Orchestra

Les diplômés et diplômées en chant lyrique du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec

Le Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec, cette « école d’État » comme aimait la dénommer le regretté compositeur et professeur du Conservatoire Gilles Tremblay, a  souligné par une très belle capsule-vidéo la diplomation des 60 jeunes musiciens et musiciennes, originaires de Gatineau, Montréal, Québec et Rimouski, qui ont terminé leur premier ou deuxième cycle universitaire au Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec. Vous pourrez la visionner ci-après et j’ai noté que parmi les 60 jeunes artistes l’on compte neuf (9) diplômés et diplômées en chant lyrique, soit Rachel Guertin-Lambertson, Justin Ledoux-Hutchison, Marie-Chantal Lemieux, Klara Martel-Laroche (voir le PORTRAIT de celle-ci en ligne ici sur le site de L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique), Bahar MohaghHegh et Charlotte Vigneault du Conservatoire de Montréal) et Michaël Thériault, Gabriel Provencher et Catherine Laforest du Conservatoire de Québec… qui méritent de chaleureuses félicitations !

De l’opéra sur la Toile… d’ici et d’ailleurs sur la planète lyrique

L’Opéra de Québec continue de rendre accessible sur sa page Facebook des extraits de ses productions. Cette l’initiative l’« OPÉRA POUR TOUS » a donné à nouveau lieu à la mise en ligne de plusieurs nouvelles capsules durant la dernière semaine et celles-ci peuvent être visionnées ici.

Je vous rappelle que vous pouvez toujours visionner l’intégrale de La Vie parisienne de Jacques Offenbach dans la production de lAtelier d’opéra de l’Université de Montréal (AOUM) (Acte I, Acte II, Acte III et Acte IV). Des productions antérieures de l’AOUM sont également accessibles via le site de Faculté de musique en cliquant ici,

L’Orchestre symphonique de Québec diffuse toujours sur son site la capsule-vidéo où l’on peut entendre ici une interprétation de l’intermezzo de l’opéra Cavalleria rusticana de Pietro Mascagni.  L’Orchestre symphonique de Montréal ne diffuse pas cette semaine de concerts à contenu lyrique et vocal. S’agissant de l’Orchestre métropolitain, pourra être entendue en audio ici à compter du 25 juin – et ce jusqu’au 9 juillet 2020- la version de concert de l’opéra  Le Château de Barbe-Bleue de Bela Bartoz. Sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, les musiciennes et musiciens de l’OM se joignent aux grandes voix de la mezzo-soprano québécoise Michèle Losier et du baryton-basse canadien John Relyea. Cet événement s’était mérité  le prix « Concert de l’année – Montréal » au XXIIIe gala des prix Opus.

Le concert de clôture à la Philharmonie de Paris de la tournée européenne de l’OM avec Marie-Nicole Lemieux (Les Nuits d’été d’Hector Berlioz) pourra être écouté quelques jours plus tôt, étant diffusé le samedi 20 juin 2020 en soirée à l’occasion d’ « un Tour du monde de la Fête de la musique » sur le chaîne de télévision MEZZO LIVE HD. Parmi les autres temps forts de cette programmation exceptionnelle où le « lyrique » trouve une place de choix, on note la présentation d’extraits de l’opéra I Capuleti e i Montecchi de Bellini avec Joyce DiDonato au Teatre del Liceu de Barcelone, de Tosca de Puccini au Festival d’Aix-en-Provence avec Joseph Calleja etde  La Damnation de Faust à l’Opéra national de Paris avec Jonas Kaufmann et Bryn Terfel, de  la Symphonie no 9 de Beethoven par le Ballet Béjart à Tokyo et le le Requiem de Verdi par Teodor Currentzis au Teatro alls Scala de Milan. Il y a lieu de mentionner que la chaîne MEZZO souligne ses cinq ans de présence au Québec en offrant cinq jours de débrouillage pour les abonnés de Vidéotron, Cogeco Cable et CCAP du 19 au 23 juin 2020.

Au Canada, la Canadian Opera Company (COC) rend accessible dans son « Digital Content Hub » des extraits de ses diverses productions ici. Dans la co-production du Pacific Opera Victoria et du Vancouver Opera, The Flight of the Hummingbird, l’opéra-jeunesse du compositeur québécoise Maxime Goulet, peut être ici.

S’agissant des productions, concerts et récitals dont la diffusion est assurée sur la Toile par les autres compagnies de notre planète lyrique,  le Metropolitan Opera de New York  poursuit ses « Nightly Met Opera Streams ». Pourront être visionnés cette semaine Akhnaten de Philip Glass (20 juin), Satyagraha de Philip Glass (21 juin), La Traviata de Giuseppe Verdi (22 juin), Doctor Atomic de John Adams  (23 juin), Samson et Dalila de Camille Saint-Saëns (24 juin),  Manon de Jules Massenet Glass (25 juin) et L’Elisir d’Amore de Gaetano Donizetti (26 juin 2020).

Comme nous le révèle comme à chaque semaine le site d’Opera America, un très grand nombre de compagnies américaines présentent des productions et des récitals en ligne.

Les grandes maisons d’opéra européennes que sont le Wiener Staatsoper, l’Opéra national de Paris, l’Opéra comique de Paris), le Théâtre des Champs-Élysées de Paris, le Théâtre de la Monnaie, le Royal Opera House Covent Garden, le Staatsoper unter den linden, le Bayerische Staatsoper et le Festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence poursuivent aussi leurs projections en ligne. Je vous rappelle que le Centre de musique romantique française Palazetto Bru Zane donne accès par l’intermédiaire de la plateforme Brun Zane Replay avec des production et concerts qu’elle a produits, qu’il s’agisse de la version de concert de Dante de Benjamin Godard, de l’opérette Chevaliers de la Table ronde de Louis-Auguste Florimond Ronger dit Hervé et du concert  « Héroïnes Romantiques « avec Véronique Gens et Les Talens Lyrique.

Les lyricomanes de la planète pourront assister sur la Toile à un événement lyrique d’envergure diffusé sur le site  OperaVision, L’ « Operavision Summer Gala » donnera lieu à des prestations qui parviendront du Teatro dell’Opera Roma, de Glyndebourne, de l’Opéra Comique Paris, de l’Opéra national de Pologne à Varsovie, du Komische Oper Berlin, du Nationale Opera d’Amsterdam, du Teatro Real de Madrid et de l’Opéra royal de Suède à Stockholm. L’on pourra y entendre notamment les voix de Danielle de Niese, Allan ClaytonEva-Maria Westbroek, Thomas Oliemans et Nina Stemme. ainsi que d’autres interprètes dont l’identité vous sera révélée ici. Pour visionner le Gala, vous pourrez cliquer ici. Il sera d’ailleurs disponible en ligne pour une période s’étendant jusqu’au 21 juillet 2020… à 7 h du matin, heure du Québec !

Pour les faits saillants de la prochaine semaine lyrique et musicale « en ligne », je vous invite à lire le quatorzième carnet de concerts qu’a fait paraître dans Le Devoir du vendredi 19 juin 2020 sous la plume de Christophe Huss et le titre « Un tour du monde en musique ».

Je vous rappelle que vous pouvez également consulter le carnet d’Imoden Tilden, la « Senior Arts Editor » du journal britannique The Guardian, qui est publié sous le titre « Lockdown listening: classical music and opera to stream at home ».

La poursuite de la vente annuelle de la Société d’art vocal de Montréal

La vente annuelle de la Société d’art vocal de Montréal (SAVM) se poursuit et permet l’achat d’une d’une multitude de documents, comprenant des livres en langues anglaise et française sur la musique et les musiciens, des partitions pour voix, piano et autres instruments, des disques compacts neufs et usagés, 10 000 disques en vinyles (musique de concert incluant un grand nombre d’enregistrements d’œuvres du répertoire lyrique réunis en double dans les archives de la société et autres répertoires). Je vous rappelle que l’achat de ces documents doit se faire par téléphone au numéro 514 397-0068 .

Si vous avez des enregistrements (CD et DVD) ou des livres sur la musique que vous ne voulez plus, vous pouvez aussi téléphoner à la SAVM au même numéro et celle-ci pour les cueillir en vue de leur redonner vie dans le cadre de cette activité.

La sortie prochaine  du numéro 24 (Été 2020) de L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique

La préparation du numéro 24 (Été 2020) se poursuit et sa sortie est prochaine. Je  viens de mettre en ligne ici le PORTRAIT de la jeune artiste lyrique – et nouvelle diplômée du Conservatoire de musique de Montréal Klara Martel-Laroche. Je vous rappelle que j’ai également rendu accessible ici la CODA rédigé par Odile Tremblay qui paraître dans le numéro 24 et porte le titre « La culture et l’opéra… à l’ère pandémique ». La rédactrice en chef Judy-Ann Desrosiers a entrepris la rédaction de la nouvelle – et éphémère- rubrique « Nos artistes en confinement » dans laquelle vous aurez des nouvelles des jeunes artistes lyriques, et notamment de Geneviève Jalbert, Jessica Latouche, Hugo Laporte, Jean Philippe Mc Clish, Pierre Rancourt et Magali Simard-Galdès. Dans une série d’articles sur « Des gestionnaires en réflexion », je présenterai quant les vues que j’ai recueillies auprès de Peter Gelb du Metropoltan Opera de New York, Francesca Zambello du Glimmerglass Festival, Jean-François Lapointe de l’Opéra de Québec, Patrick Corrigan de l’Opéra de Montréal et Xavier Roy du Festival de Lanaudière, Le numéro 24 (été 2020) comprendra aussi, comme je vous en ai informé dans les précédents numéros, un ENTRETIEN avec « Jean-Jacques Nattiez le musicologue, l’opéra et la recherche de la totalité », ainsi que sous la plume de ce dernier, un DOSSIER intitulé « Temps vécu, temps dramatique et temps musical dans La Bohème de Puccini ».

À compter du samedi 20 juin, sur le site d’ICI Musique classique, Place à l’Opéra proposera la rediffusion de la série d’émissions que l’animatrice Sylvia L’Écuyer avait diffusée durant l’été 2018 pour rendre hommage aux compositeurs Charles Gounod, Leonard Bernstein et Claude Debussy. Vous pouvez consulter ici les distribution et connaître l’identité des chefs, orchestres et choeurs qui vous feront apprécier les opéras suivants :

20 juin : West Side Story et On the Town (Bernstein)
27 juin :  La nonne sanglante, de Charles Gounod
4 juillet :  La chute de la maison Usher et Le diable dans le beffroi (Debussy)
11 juillet :  A Quiet Place  (Bernstein)
18 juillet : La colombe (Gounod)
25 juillet : Candide et Songfest  (Bernstein)
1?? août :  Mireille, de Charles Gounod
8 août :     Fidelio (Ludwig van Beethoven)
15 août :  Mass (Bernstein)
22 août :  Rodrigue et Chimène (Debussy)
Je vous rappelle que Place à l’opéra sera uniquement en webdiffusion sur Ici Musique classique accessible sur l’application OHdio, le samedi à midi et le dimanche à 17 h.  La programmation régulière de l’émission reprendra les sur le web et  les ondes d’Ici Musique le samedi 29 août et le dimanche 30 août.

À son émission La semaine lyrique, Justin Bernard fera entendre le dimanche 21 juin 2020 les plus belles pages du répertoire lyrique. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

Le Café d’art vocal a suspendu ces projections d’opéra du samedi après-midi et les reprises du jeudi soir, comme ont été également reportées les Matinées d’Opéramania et les Soirées d’Opéramania.

*****

Je vous souhaite une agréable été lyrique... pas comme les autres ! et prends congé pour la période estivale et devrais être de retour le samedi 29 août 2020!