Le dimanche
20 janvier 2019

 

English
Español
Português

FaceBook Daniel Turp  Twitter
Le mot de Daniel Turp

Dernières nouvelles

UAE, Saudi Cut Secret Arms Deal With Quebec Aerospace Industry (True News Source) (17 janvier 2019)

 

Daniel Turp veut faire interdire les ventes aéronautiques aux forces saoudiennes (Journal de Montréal) (15 janvier 2019)

Où sont larguées les bombes fabriquées ici ? (Entrevue de Daniel Turp) (Émission Québec-Matin, TVA) (13 janvier 2019)

Un nouveau traité [sur le commerce des armes]... et puis après ? (Journal de Montréal) (13 janvier 2019)

Daniel Turp songe à des poursuites judiciaires (TVA Nouvelles) (12 janvier 2019)

Réviser un contrat blindé (Entrevue à l’émission Mordus de politique, RDI) (29:55-38:34)

Augmentation de budgets militaires (Entrevue à l’émission L’heure du monde, ICI Première) (18:21-18:27)

Daniel Turp- Brexit- An Act of National Self-Determination ? (Powerpoint) (Centre of Public Law, University of Cambridge) (28 novembre 2018)

Opération Droits blindés- Plainte au Commissariat à l'information du Canada (23 novembre 2018)

FAMEQ- Portrait de l'enseignement de la musique dans les écoles du Québec, 2018

Pour une éducation musicale en santé au Québec (Notes pour une intervention dans le cadre du Congrès de la Fédération des associations de musiciens éducateurs du Québec (FAMEQ) (2 novembre 2018)

Contrat de vente et exportation de véhicules blindés canadiens à l’Arabie saoudite- Les Montreal Raging Grannies demandent l’annulation du contrat de vente de blindés à l’Arabie saoudite et les membres de l’Opération Droits blindés poursuivent leur recours en Cour suprême du Canada (Communiqué) (1er novembre 2018)

Blindés à l'Arabie saoudite : Daniel Turp veut voir le contrat (Le Devoir) (1er novembre 2018)

Toula Drimonis, « 'You can't trust the Saudis when it comes to human rights' : Daniel Turp » (National Observer) (29 octobre 2018)

Mélanie Marquis, « Vente d'armes à Riyad : Ottawa pressé de bouger » (LaPresse.ca) (29 octobre 2018)

Andrea Valeria, « Un milliard pour annuler le contrati ? » (Journal de Montréal) (27 octobre 2018)

Simon-Pierre Savard-Tremblay, « Ce qu'il faut savoir sur l'AÉUMC » (Journal de Montréal) (26 octobre 2018)

Josée Legault- [L'RAI et l'ARC-] Une question de principe (Journal de Montréal) (2 octobre 2018)

L'annulation de la vente de véhicules blindés par le Canada à l'Arabie saoudite (QUB Radio- Politiquement incorrect) ((23 octobre 2018) (34:15-45:00)

Daniel Turp on Canada'S arms deal with Saudi Arabia (CBC- Power & Politics) (23 octobre 2018)

Quebec Independence Institute wins appeal for charity status (Montreal Gazette) (23 octobre 2018)

Pierre Karl Péladeau remporte une victoire contre l'Agence de Revenu du Canada (Le Devoir) (23 octobre 2018)

Quand Riyad espionne au Québec (L'Actualité) (22 octobre 2018)

Daniel Turp, De l'urgence de refuser l'agrément du Québec à l'Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) (Version longue)

L'urgence de refuser l'agrément du Québec [à l'Accord États-Unis-Mexique-Canada] (Journal de Montréal) (20 octobre 2018)

CONSTITUONS ! et le projet d'élaboration d'une Constitution du Québec- L'Assemblée constituante citoyenne prépare la consutlation des Québécoises et des Québécois (Communiqué) (19 octobre 2018)

Charles Tremblay Potvin, « Pour une disposition de dérogation générale dans la Constitution du Québec », Le Devoir, 17 octobre 2018)

The Armoured Rights Operation, Canada's Commitment to Human Rights and the Saudi Arms Deal (Notes and Powerpoint for a presentation #NoWar 2018 Conference) (September 21, 2018)

Pour faire du Québec une nation musicale (Notes pour une allocution lors du lancement du Manifeste pour une éducation et eun pratique musicale au Québec) (20 septembre 2018)

Manifeste pour une éducation et une pratique musicale au Québec (Collectif pour la musique au Québec) (20 septembre 2018)

Le carnet électoral de Daniel Turp (N° 2018-05) (17 septembre 2018)

La genèse d'une nation lyrique (Article  publié dans l'ouvrage collectif de Mariella PANDOLFI et Laurence McFALLS (dir.), La musique et le politique : Création, dissonance et violence)

Le carnet électoral de Daniel Turp (N° 2018-04) (10 septembre 2018)

Le carnet électoral de Daniel Turp (N° 2018-03) (4 septembre 2018)

Louise Beaudoin, « Trump, l'ALÉNA et nous » (Le Devoir) (5 septembre 2018)

Le carnet électoral de Daniel Turp (N° 2018-02) (27 août 2018)

Projet CONSTITUONS !- Assemblée d'inauguration- Webdiffusion- Journée 1 (25 août 2018); Journée 2 (26 août 2018)

Le carnet électoral de Daniel Turp (N° 2018-01) (20 août 2018)

Aussi dans ce mot

Abonnez-vous

Votre courriel :

14 janvier 2019
(No 2019-2)

Les ventes d’armes par les compagnies québécoises à l’Arabie saoudite dans la mire de l’Opération Droits blindés et le Forum montréalais du projet Constituons !


Comme l’a révélé le journaliste Hugo Joncas dans une remarquable enquête dont les résultats ont été publiés dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec les samedi et dimanche 12 et 13 janvier 2019 : «  [i]l n’y a pas que des chars blindés que le Canada exporte en Arabie saoudite. L’aéronautique québécoise a son secret bien gardé : l’industrie a vendu pour plus de 920 M$ en matériel et services militaires au royaume et à ses alliés depuis le début de la sanglante guerre au Yémen, a découvert notre Bureau d’enquête.  Moteurs d’avions de Longueuil et instruments de cockpit de Montréal pour avions tueurs, hélicoptères de Mirabel militarisés, jets de Bombardier transformés en appareils d’espionnage, formations pour pilotes de drones... » (voir «  Des armes fabriquées au Québec pour la guerre au Yémen », ainsi que l’un des autres articles publié sous le titre « Des armes à des dictatures sans besoin de licences  ».

J’ai été invité à commenter les résultats de cette enquête  sur les ondes de LCN et vous pouvez visionner cette entrevue présentée sur le site de TVA Nouvelles sous le titre « Où sont larguées les bombes fabriquées ici? »  en cliquant ici.


J’ai évoqué également évoqué, comme l’a rapporté le journaliste Hugo Joncas dans un article intitulé « Daniel Turp songe à des poursuites judiciaires  », la possibilité de présenter de nouveaux recours devant les tribunaux au sujet des ventes d’armes à l’Arabie saoudite dont il question dans l’enquête. Je compte d’ailleurs échanger de cette possibilité avec les membres de l’Opération Droits blindés, y compris avec plusieurs nouvelles recrues qui m’ont fait part de leur intérêt à se joindre à l’équipe lors de la première séance de mon cours de Droit international et constitutionnel des droits fondamentaux (DRT-3103) le jeudi 10 janvier dernier. Il y sera question également la décision à venir de la Cour suprême du Canada relative à la demande d’autorisation d’appel du jugement 6 juillet 2018 de la Cour d’appel fédérale. Pour plus d’informations sur les étapes franchies à ce jour devant la Cour suprême du Canada, vous pouvez cliquer ici.

Il est intéressant par ailleurs de constater que le Canada semble avoir accepté de conférer à la jeune saoudienne Rahaf Mohammed al-Qunun le statut de réfugié et de reconnaître ainsi, pour reprendre les termes de la Convention relative au statut des réfugiés (art. 1 A 1)) ainsi que de la (Loi concernant l’immigration au Canada et l’asile conféré aux personnes déplacées, persécutées ou en danger) (Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés) que celle-ci « crai[…]nt avec raison d'être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays […].

Rahaf Mohammed al-Qunun et Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères du Canada
Photographie : Chris Young, La Presse canadienne

N’est-il pas paradoxal que le pays qui est susceptible de persécuter Rahaf Mohammed al-Qunun, l’Arabie saoudite, est celui vers lequel le Canada autorise l’exportation de véhicules blindés fabriqués par la filiale canadienne de la multinationale General Dynamics Land Systems ou ferme les yeux lorsqu’il s’agit d’exportation d’armes fabriquées par des compagnies québécoises à destination de cette même Arabie saoudite ou des Émirats Arabes Unis, comme nous l’apprend l’enquête du journaliste Hugo Joncas ?

Sur cette question, je vous invite d’ailleurs à lire l’article publiés dans Le Devoir d’aujourd’hui en page A-3 sous le titre « Immigration- Une victoire nette pour le gouvernement Trudeau- L’accueil au pays de la réfugiée saoudienne provoque éloges et critiques ». Parmi ces critiques, on peut lire celle de mon collègue Samir Saul professeur en histoire des relations internationales à l’Université dont les propos sont ainsi rapportés :

D’autant plus que, selon ce spécialiste [Samir Saul] du monde arabe, la forte attention médiatique accordée à la jeune réfugiée de 18 ans risque d’envenimer les relations déjà tendues entre le Canada et l’Arabie saoudite. Encore plus si elle persiste au cours des prochains jours. « Si les choses se calment, on pourra reléguer l’évènement à la sphère du privé, mais si ça se poursuit — et c’est mon intuition —, ça revient un peu à jeter de l’huile sur le feu », affirme-t-il. À terme, cela pourrait même, selon lui, inciter Riyad à rompre le contrat d’exportation de blindés de 15 milliards de dollars qui lie toujours les deux États. « Ultimement, c’est peut-être même ce que le gouvernement Trudeau souhaite, avance Samir Saul. Après tout, ce contrat [signé en 2016] est tout ce qu’il reste entre les deux pays et il place le Canada face ses contradictions. Trudeau a été très critiqué, tant sur la scène internationale qu’à l’intérieur du pays, pour cette décision. Après, il ne peut pas rompre ce contrat lui-même, mais il ne serait sans doute pas malheureux qu’il disparaisse. 

Je vous suggère de lire également les chroniques parues dans le Journal de Montréal ’aujourd’hui, sous les plumes respectives de Lise Ravary Seule contre l’Islam ») et Fatima Houda-PépinNotre guerre de l’ombre au Yémen »).

 

Le Forum montréalais du projet Constituons !

La tournée de consultations publiques du projet Constituons! se poursuit et son Forum montréalais se tiendra au Centre du Théâtre d’aujourd’hui le mercredi 16 janvier 2019. En ma qualité de co-président de l’Assemblée constituante citoyenne, je compte assister à ce forum et entendre les vues qui seront exprimées par les citoyens et citoyennes, qui ont accepté en grand nombre, d’y participer… à telle enseigne qu’il affiche maintenant complet !

En plus des consultations de ce forum et des autres forums citoyens régionaux qui seront tenus dans les prochaines semaines, une  consultation en ligne et un appel à mémoires ont été lancées et visent à permettre à l’ensemble de la population une plus grande flexibilité pour participer à la démarche.

S’agissant de la consultation en ligne, les 42 membres de l’Assemblée constituante citoyenne ont identifié des questions à poser aux Québécois et Québécoises pour alimenter leur réflexion sur le contenu d’une future Constitution du Québec. Ce sondage vise à recueillir les opinions de la population québécoise. Les résultats seront compilés dans un rapport synthèse pour alimenter les travaux de l’assemblée. Le questionnaire du sondage est accessible ici. Il faut compter environ 20 minutes et il est important de terminer le sondage pour que les réponses soient prises en compte. Ces réponses seront traitées de manière anonyme. La date limite pour remplir le questionnaire citoyen a été fixée au lundi 18 février 2019.  Les réponses reçues seront présentées sous forme d’un rapport synthèse, qui sera  rendu public.

En ce qui concerne l’appel de mémoires, toutes les personnes, associations, groupes ou organismes qui le souhaitent peuvent déposer un mémoire pour faire part de leurs priorités et recommandations concernant le contenu d’une future Constitution du Québec. Les informations additionnelles au sujet de cet appel de mémoires, notamment sur les sujets sur lesquels les mémoires doivent porter, et des conseils de rédaction sont accessibles ici. Les mémoires reçus feront l’objet d’une analyse, puis d’une synthèse qui sera publiée sous la forme d’un rapport de consultation. Tous les mémoires reçus seront également rendus publics. La date limite pour la transmission d’un mémoire a également été fixée au 18 février 2019.

 

*****

Je vous souhaite une agréable semaine !

 



Constituons!
Vers un projet de Constitution du Québec.. en 2019

Turp.tv

Constituons

Institut de recherche sur l'autodétermination des peuples et les indépendances nationales

Institut de recherche
sur l'autodétermination des peuples
et les indépendances nationales

Association québécoise de droit constitutionnel

Association québécoise de droit constitutionnel
Association québécoise
de droit constitutionnel

Société québécoise de droit international

Le blogue lyrique

Revue L'Opéra

Clef Centre lyrique

 
Copyright © 2011 Daniel Turp. Tous droits réservés.