Le dimanche
28 août 2016

 

English
Español
Português

FaceBook Daniel Turp  Twitter
Le mot de Daniel Turp

Dernières nouvelles

Une commande moins « blindée » ? (Journal du Barreau du Québec) (Juillet-Août 2016)

IRAI- A new Research on Self-determination, a new laboratory of ideas on Independence (Ideas for Europe- CMC Newsletter) (Summer 2016)

Brexit gives morale boost to Québec's struggling sovereignty movement (The Gazette) (29 juin 2016)

Brexit-  Entrevue CIBL-Les désargumenteurs (22 juin 2016)

Les souverainistes revigorés (Le Devoir) (25 juin 2016)

Péladeau au CA de l'Institut sur la souveraineté (La Presse) (21 juin 2016)

Institut sur la souveraineté - Indépendants, les instituts de recherche ? (La Presse) (4 juin 2016)

Péladeau va s'impliquer au sein de l'Institut sur la souveraineté (La Presse) (4 juin 2016)

L'avenir souverainiste de PKP (L'Actualité) (26 mai 2016)

L'Institut sur la souveraineté déjà actif grâce à PKP (Le Soleil) (6 mai 2016)

Q & A with Daniel Turp, professor behing case in the Saudi deal (Yahoo-Canada) (30 mars 2016)

OUI, Québec needs a written constitution (Pre-Symposium paper for the Yale University Conference) (31 mars 2016)

Requête pour faire annuler la vente de blindés à l'Arabie saoudite (Ici Radio-Canada) (21 mars 2016)

Canada's Saudi Arms Deal Violates Geneva Conventions Lawsuit argues (Globe and Mail) (March 22, 2016)

Vente de blindés à l'Arabie saoudite : l'Opération « Droits blindés » poursuit le fédéral (Huffington Post) (20 mars 2016)

La vente des chars blindés à l'Arabie saoudite contestée (Journal de Montréal) (19 mars 2016)

Le Canada poursuivi en justice pour vente illégale de matériel militaire à l’Arabie saoudite (Russia Today- en français) (17 mars 2016)

Aussi dans ce mot

Abonnez-vous

Votre courriel :

24 juin 2016
(No 2016-24)

Je vous souhaite un...

 

Le mot sera de retour au lendemain de la Fête du Travail le 6 septembre 2016

*****

(N° 2016-24)
(20 juin 2016)

Une importante rencontre du Conseil d’administration de l’IRAI, une semaine décisive pour le Royaume-Uni et l’Écosse et des souhaits pour une joyeuse Fête nationale du Québec et un bel été !


Le Conseil d’administration de l’Institut de recherche sur l’autodétermination des peuples et les indépendances nationales (IRAI) se réunit aujourd’hui et j’aurai le plaisir d’en présider les travaux. De nouvelles nominations permettront de compléter la composition du Conseil et l’identité des sept autres personnes qui composeront cette instance seront alors rendues publiques.

Ces membres échangeront sur les fruits de l’exercice de planification stratégique qui a été lancé au lendemain de sa réunion du 2 mai 2016. Cet échange sera suivi de l’institution des quatre comités du conseil, soit le Comité de gouvernance, le Comité des finances, le Comité stratégique et le Comité scientifique. La directrice générale Geneviève Baril devrait également soumettre à la discussion les objets sur lesquels porteront les premières études de l’IRAI.

Des informations sur les résultats de cette rencontre seront diffusées sur le site de l’IRAI que vous retrouverez à l’adresse www.irai.quebec ainsi que dans une Infolettre à laquelle vous pourrez vous abonner en cliquant ici. Je vous invite également à consulter la page Facebook www.facebook.com/IRAIQc qui est déjà aimé par 4370 personnes !

Une semaine décisive pour le Royaume-Uniet l’Écosse

Les électeurs et électrices du Royaume-Uni, à savoir d’Angleterre, d’Écosse, du Pays de Galles, d’Irlande du Nord ainsi que de Gibraltar, auront l’occasion de se prononcer le jeudi 23 juin sur leur appartenance à l’Union européenne. Il importe de rappeler qu’un premier référendum avait été tenu le 5 juin 1975, à peine deux ans après l’adhésion du Royaume-Uni aux Communautés européennes survenu le 1er janvier 1973. Avec un taux de participation de 64,5 % de l’électorat, 67,2% des Britanniques avaient voté en faveur du maintien de l’adhésion.

 

La campagne du Brexit (British exit), comme elle est dénommée, a été acrimonieuse et a été assombrie par l’assassinat de la députée travailliste Joe Cox le 16 juin 2016. Les activités des camps du REMAIN et du LEAVE ont été interrompues et n'ont repris qu'hier. Les derniers sondages annoncent que la réponse à la question« Should the United Kingdom remain a member of the European Union or leave the European Union? », une lutte très serrée s'annonce, le « Poll of polls  » du Financial Times de Londres en date d’aujourd’hui plaçant les deux camps à égalité avec 44% des voix chacun. 

 

Pour une analyse de la campagne, je vous invite  lire la chronique publiée en page B-1 du journal la Le Devoir ce matin sous la plume de François Brousseau et le titre « Une finale dramatique ». Et la consulation de la section « The UK's EU referendum: All you need to know » du site de la BBC pourrait vous éclairer sur les divers enjeux soulevés durant la campagne référendaire... qui ne vont pas sans rappeler ceux qui avaient mis en lumière durant le référendum québécois du 30 octobre 1995.

Le résultat du référendum du 23 juin 2016 pourrait ne pas être sans influence sur l’avenir politique de l’Écosse. Lors de l’élection écossaise du 12 mai dernier dont le résultat lui a permis de former à nuveau le gouvernement, le Scottish National Party (SNP) avait inclus dans son manifeste électoral ce qui suit : « The Scottish Parliament should have the right to hold another referendum if there is a significant and material change in the circumstances that prevailed in 2014, such as Scotland being taken out of the European Union against our will  ». Et dans un article publié hier dans le journal Herald Scotland sous le titre « Nicola Sturgeon : 'If Scotland is pulled out of the EU against our will then indyref2 is back on the table' », la Première ministre d’Écosse a déclaré à nouveau qu'elle était, comme le SNP, favorable au maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, tout en affirmant : « But I am also clear that if Scotland does indeed face the prospect of being taken out of Europe against our will, then the option we set out in our manifesto must be on the table for consideration ».

Nicolas Sturgeon
Première ministre d'Écosse

À suivre donc, ici au Québec, avec grand intérêt !

Une Joyeuse Fête nationale… et un bel été !

 

C’est sous le thème « Québec, de l’art pur » que les Québécois et Québécoises célébreront leur Fête nationale le 24 juin 2016. De nombreuses festivités seront organisées aux quatre coins du Québec sous l’égide du Mouvement national des Québécoises et des Québécois (MNQ) et vous pourrez consulter toute la programmation sur le site de la Fête nationale en cliquant ici. Je compte assister au défilé de Montréal le 24 juin à Montréal et me promener de quartier en quartier dans la Métropole en un 24 juin qu’on annonce beau et ensoleillé!

 Je vous souhaite également un bel été… et prends congé de mon mot hebdomadaire qui sera de retour au lendemain du congé de la Fête du travail le mardi 6 septembre 2016 et tous les lundis matins par la suite ! 

 



C'est le temps des vacances
In memoriam
Pierre Lalonde † (1941-2016)

Turp.tv

Institut de recherche sur l'autodétermination des peuples et les indépendances nationales

Institut de recherche
sur l'autodétermination des peuples
et les indépendances nationales

Association québécoise de droit constitutionnel
Association québécoise
de droit constitutionnel

Société québécoise de droit international

Association québécoise de droit constitutionnel
Réseau francophone
de droit international

Le blogue lyrique

Revue L'Opéra

Clef Centre lyrique

 
Copyright © 2011 Daniel Turp. Tous droits réservés.