Le mardi
11 décembre 2018

 

English
Español
Português

FaceBook Daniel Turp  Twitter
Le mot de Daniel Turp

Dernières nouvelles

Daniel Turp- Brexit- An Act of National Self-Determination ? (Powerpoint) (Centre of Public Law, University of Cambridge) (28 novembre 2018)

Opération Droits blindés- Plainte au Commissariat à l'information du Canada (23 novembre 2018)

FAMEQ- Portrait de l'enseignement de la musique dans les écoles du Québec, 2018

Pour une éducation musicale en santé au Québec (Notes pour une intervention dans le cadre du Congrès de la Fédération des associations de musiciens éducateurs du Québec (FAMEQ) (2 novembre 2018)

Contrat de vente et exportation de véhicules blindés canadiens à l’Arabie saoudite- Les Montreal Raging Grannies demandent l’annulation du contrat de vente de blindés à l’Arabie saoudite et les membres de l’Opération Droits blindés poursuivent leur recours en Cour suprême du Canada (Communiqué) (1er novembre 2018)

Blindés à l'Arabie saoudite : Daniel Turp veut voir le contrat (Le Devoir) (1er novembre 2018)

Toula Drimonis, « 'You can't trust the Saudis when it comes to human rights' : Daniel Turp » (National Observer) (29 octobre 2018)

Mélanie Marquis, « Vente d'armes à Riyad : Ottawa pressé de bouger » (LaPresse.ca) (29 octobre 2018)

Andrea Valeria, « Un milliard pour annuler le contrati ? » (Journal de Montréal) (27 octobre 2018)

Simon-Pierre Savard-Tremblay, « Ce qu'il faut savoir sur l'AÉUMC » (Journal de Montréal) (26 octobre 2018)

Josée Legault- [L'RAI et l'ARC-] Une question de principe (Journal de Montréal) (2 octobre 2018)

L'annulation de la vente de véhicules blindés par le Canada à l'Arabie saoudite (QUB Radio- Politiquement incorrect) ((23 octobre 2018) (34:15-45:00)

Daniel Turp on Canada'S arms deal with Saudi Arabia (CBC- Power & Politics) (23 octobre 2018)

Quebec Independence Institute wins appeal for charity status (Montreal Gazette) (23 octobre 2018)

Pierre Karl Péladeau remporte une victoire contre l'Agence de Revenu du Canada (Le Devoir) (23 octobre 2018)

Quand Riyad espionne au Québec (L'Actualité) (22 octobre 2018)

Daniel Turp, De l'urgence de refuser l'agrément du Québec à l'Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) (Version longue)

L'urgence de refuser l'agrément du Québec [à l'Accord États-Unis-Mexique-Canada] (Journal de Montréal) (20 octobre 2018)

CONSTITUONS ! et le projet d'élaboration d'une Constitution du Québec- L'Assemblée constituante citoyenne prépare la consutlation des Québécoises et des Québécois (Communiqué) (19 octobre 2018)

Charles Tremblay Potvin, « Pour une disposition de dérogation générale dans la Constitution du Québec », Le Devoir, 17 octobre 2018)

The Armoured Rights Operation, Canada's Commitment to Human Rights and the Saudi Arms Deal (Notes and Powerpoint for a presentation #NoWar 2018 Conference) (September 21, 2018)

Pour faire du Québec une nation musicale (Notes pour une allocution lors du lancement du Manifeste pour une éducation et eun pratique musicale au Québec) (20 septembre 2018)

Manifeste pour une éducation et une pratique musicale au Québec (Collectif pour la musique au Québec) (20 septembre 2018)

Le carnet électoral de Daniel Turp (N° 2018-05) (17 septembre 2018)

La genèse d'une nation lyrique (Article  publié dans l'ouvrage collectif de Mariella PANDOLFI et Laurence McFALLS (dir.), La musique et le politique : Création, dissonance et violence)

Le carnet électoral de Daniel Turp (N° 2018-04) (10 septembre 2018)

Le carnet électoral de Daniel Turp (N° 2018-03) (4 septembre 2018)

Louise Beaudoin, « Trump, l'ALÉNA et nous » (Le Devoir) (5 septembre 2018)

Le carnet électoral de Daniel Turp (N° 2018-02) (27 août 2018)

Projet CONSTITUONS !- Assemblée d'inauguration- Webdiffusion- Journée 1 (25 août 2018); Journée 2 (26 août 2018)

Le carnet électoral de Daniel Turp (N° 2018-01) (20 août 2018)

Aussi dans ce mot

Abonnez-vous

Votre courriel :

10 décembre 2018
(No 2018-43)

Les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme, un vote décisif et une opinion juridique sur le BREXIT, une réunion du Conseil d’administration de l’IRAI… et un moment magique en compagnie de Yannick Nézet-Séguin


La Déclaration universelle des droits de l’homme a 70 ans. Adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies siégeant au Palais Chaillot à Paris avec l’appui de 48 des 58 États membres*, la Déclaration universelle constitue toujours aujourd’hui le pilier de l’édifice des droits fondamentaux au sein de la communauté internationale. Cet instrument, qui est proclamé par son préambule comme « l’idéal commun à atteindre », est celui sur lequel l’Organisation des Nations Unie peut se fonder pour effectuer un examen périodique universel des droits fondamentaux. S’il est vrai que les droits qui y sont garantis n’avaient pas à l’origine de valeur contraignante en raison du fait qu’ils se retrouvaient dans une résolution n’ayant pas de portée obligatoire, d’aucuns affirment aujourd’hui qu’un très grand nombre de ces droits ont acquis une valeur coutumière ou sont devenus de principes généraux de droit qui détiennent une telle portée.

L’originalité de la Déclaration universelle reposait lors de son adoption en 1948 sur le fait qu’elle présentait un catalogue de droits, tant civils et politiques, qu’économiques, sociaux et culturels. En cela, elle a d’ailleurs été une source d’inspiration lors de l’élaboration de la Charte des droits et libertés de a personne du Québec qui enchâsse aussi ces deux premières générations de droits. Cette filiation entre la Déclaration universelle et la Charte québécoise est d’ailleurs évoquée dans un article publié dans la page Idées du journal Le Devoir ce matin sous la plume du président de la Ligue des droits et libertés du Québec, Christian Nadeau, et le titre « Il y a 70 ans, la Déclaration universelle des droits de l’homme ».

On tend par ailleurs à oublier que la Déclaration universelle des droits de l’homme formule des devoirs à l’égard de l’individu. Ainsi en un article premier que je cite dans mes salles de cours comme étant le plus inspiré et inspirant de la déclaration, il est affirmé : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité » (on ferait aussi référence 70 ans plus tard à la sororité » !). Mais l’article 29, en son premier paragraphe énonce également d’autres devoirs en ces termes : « L'individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seule le libre et plein développement de sa personnalité est possible ».

En cette Journée mondiale des droits de l’Homme, je vous incite à lire, si vous l’avez déjà fait, les 30 courts articles de la Déclaration universelle… et si le cœur vous en dit, de vous procurer le magnifique texte illustré de la déclaration par l’artiste belge Jean-Michel Folon.

 

Il y a également une autre version illustrée de la Déclaration universelle que vous pourrez feuilleter ici.

Je vous invite de même à visionner une entrevue de l’une des personnes qui a joué un rôle déterminant dans l’élaboration de la déclaration, le professeur de l’Université McGill, John P. Humphrey. En sa qualité de directeur de la division des droits de l’homme de l’ONU, celui-ci avait été invité à préparer pour le comité de rédaction de la Commission des droits de l’homme une première ébauche de la déclaration et à siéger au Comité de rédaction. Cette entrevue est accessible ici.  Une autre entrevue, celle de la juriste québécoise Louise Arbour et jadis Haut-Commissaire des droits de l’homme à l’ONU, vaut aussi la peine d’être entendue… ici.

* Huit États membres se sont abstenus (Afrique du Sud, Arabie saoudite, Biélorussie, Pologne, Tchécoslovaquie, Ukraine, Union des républiques socialistes soviétiques et Yougoslavie) et deux États étant absents lors du vote (Honduras et Yémen).

Un  vote décisif sur le BREXIT à la chambre des communes britannique

Même si la rumeur veut que le vote de la députation de la Chambre des communes du Royaume-Uni sera sur la motion relative à l’approbation de l’Accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne prévue pour demain le 11 décembre 2018 pourrait être reporté ou annulé, je compte surveiller de prèsla suite du débat sur le BREXIT. Celui-ci a été éclairé par la publication, à laquelle se refusait le gouvernement de Theresa May, mais qu’un vote au Parlement l’a contraint de rendre publique, d »une opinion juridique sur « L’effet juridique du Protocole sur l’Irlande/Irlande du Nord ».

Cette opinion, dont vous pourrez consulter le texte intégral ici, se conclut en ces termes : « Enfin, dans l'examen d'un accord international, il importe également de tenir compte de l'évolution du contexte politique dans lequel il doit fonctionner et du fait que la solution à toute question essentiellement politique est rarement entièrement ou même principalement juridique. En l'absence d'un droit de résiliation, il existe un risque juridique que le Royaume-Uni fasse l'objet de cycles de négociations prolongés et répétés. Ce risque doit être mis en balance avec l'impératif politique et économique des deux parties de parvenir à un accord qui constitue une base politique stable et permanente pour leurs relations futures. Il s'agit d'une décision politique du gouvernement » [Traduction Deepl]

 

Un réunion du conseil d’administration de l’IRAI

Les membres du Conseil d’administration de l’Institut de recherche sur l’autodétermination des peuples et des indépendances nationales (IRAI) se rencontreront le mercredi 12 décembre 2018 pour échanger les actions à mener après la victoire d l’institut dans son combat juridique contre l’Agence de revenu du Canada et la reconnaissance d’un statut d’organisme de bienfaisance. Les démarches sont d’ailleurs en cours pour finaliser l’obtention de ce statut et l’IRAI sera bientôt en mesure de lancer un appel aux personnes et institutions qui désireraient soutenir financement ses travaux de recherche.

Je vous tiens informée de la suite des choses  !

Un moment magique avec Yannick Nézet-Séguin

J'ai eu le privilège d'assister. le 4 décembre 2018 à New York, à la première de la nouvelle production de La Traviata de Giuseppe Verdi et d’y retrouver le nouveau directeur musical du Metropolitan Opera de New York et notre compatriote québécois Yannick Nézet-Séguin. J’avais mis en ligne un vidéo dans les heures qui ont précédé le lever du rideau sur La Traviata dans lequel je parlais de ce jour historique dans la vie lyrique d'un chef québécois à la tête de la plus prestigieuse compagnie d'opéra au monde. Vous pourrez en faire le visionnement ici.

J'ai eu l'occasion d'échanger avec le chef québécois sur ses projets pour sa nouvelle compagnie, et la place qui sera réservée aux artistes lyriques du Québec dans la vie du Met... en me permettant de faire quelques suggestions ! La rencontre aura été pérennisée par la photographie ci-après :



Yannick Nézet-Séguin et Daniel Turp

Metropolitan Opera de New York
4 décembre 2018
Photographie : Claudine Jacques
*****

Bon début de semaineet je vous écrirai de Madrid lundi prochain, après un bref séjour à Salamanca en Espagne ! 

 

 



Déclaration universelle des droits de l'homme
70 ans
(1948-2018)

Turp.tv

Constituons

Institut de recherche sur l'autodétermination des peuples et les indépendances nationales

Institut de recherche
sur l'autodétermination des peuples
et les indépendances nationales

Association québécoise de droit constitutionnel

Association québécoise de droit constitutionnel
Association québécoise
de droit constitutionnel

Société québécoise de droit international

Le blogue lyrique

Revue L'Opéra

Clef Centre lyrique

 
Copyright © 2011 Daniel Turp. Tous droits réservés.